•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une deuxième mine de cryptomonnaies s'installera à Magog

L'ancienne CS Brooks, à Magog, devrait accueillir une mine de cryptomonnaies d'ici juin.
L'ancienne CS Brooks, à Magog, devrait accueillir une mine de cryptomonnaies d'ici juin. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Après Bitfarms, une seconde mine de cryptomonnaies s'installera à Magog au cours des prochains mois.

Un texte de Charles Beaudoin

Selon les informations obtenues par Radio-Canada, l'entreprise BitLinksys devrait occuper un espace d'environ 2700 mètres carrés (30 000 pieds carrés) au sein de locaux de l'ancienne CS Brooks, sur la rue Moore. Un bail serait signé et une dizaine d'emplois serait créée.

La consommation énergétique de l'entreprise serait toutefois limitée à 10 mégawatts, souligne la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm. De son côté, Bitfarms serait quant à elle limitée à une consommation de 12 mégawatts.

« Je ne peux pas leur en donner plus et même si je voulais en acheter à Hydro-Québec, elle ne voudrait pas », a-t-elle mentionné.

Jeudi, Hydro-Québec s'est dite préoccupée par la croissance de l'industrie du traitement des données reliées à la cryptomonnaie. La Société d'État a reçu pas moins d'une centaine de demandes d'entrepreneurs qui totalisent 10 000 mégawatts, une quantité d’énergie qui représente le quart de sa capacité, qui est évaluée à 40 000 mégawatts.

« Il nous en reste assez pour soutenir la croissance du parc industriel. On ne peut pas s'accoter au pied du mur, il nous faut une marge de manoeuvre, précise Mme Hamm. C'est pour ça qu'on a déjà adressé une demande à Hydro-Québec en espérant avoir de l'énergie supplémentaire. »

BitLinksys, une entreprise enregistrée en février dernier, prévoit être opérationnelle en juin.

Avec les informations d'Annie Corriveau et de Brigitte Marcoux

Estrie

Cryptomonnaies