•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elizabeth May arrêtée en manifestant contre Trans Mountain

Une dame au bras de deux policiers et entourée de trois autres est escortée dans une rue, près d'une forêt, face aux caméras de télévision.
La chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May est escortée par les policiers lors de son arrestation. Photo: Radio-Canada / Anita Bathe
Radio-Canada

La chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, ainsi que le député néo-démocrate fédéral Kennedy Stewart ont été arrêtés lors d'une manifestation contre l'expansion de l'oléoduc Trans Mountain à Burnaby.

Les deux députés et d’autres manifestants ont été interpellés pour avoir contrevenu à l'injonction obtenue par Kinder Morgan interdisant aux manifestants de s’approcher à moins de 5 m de ses installations et de ses chantiers.

Un homme et une femme qu'il tient par l'épaule, ainsi que d'autres personnes sont entourés par des policiers.Elizabeth May et le député fédéral de Burnaby-Sud, Kennedy Stewart, lors de leur arrestation par les policiers de la GRC à Burnaby. Photo : Radio-Canada / Valérie Gamache

Mme May est accusée d’outrage au tribunal civil pour avoir bloqué la route et doit se rendre en cour le 14 juin, sans quoi un mandat d’arrestation pourrait être lancé contre elle.

Elle dit avoir accepté les conditions qui lui ont été imposées, lui permettant de « manifester et de s’opposer à Kinder Morgan [et] de s’exprimer librement sur le sujet » à condition de respecter l’injonction d’ici à sa comparution.

Questionnée par les journalistes, Mme May a confié qu’elle découvrait une nouvelle réalité.

C’est très étrange, surréaliste. Comme ancienne avocate et [actuelle] membre du Parlement qui n’a jamais enfreint la loi, je ne pensais jamais entendre les agents de la GRC me lire mes droits.

Elizabeth May, chef du Parti vert du Canada

Pour Stewart Kennedy, dont la circonscription comprend la montagne de Burnaby, il fallait être présent pour soutenir les manifestants.

Selon ces derniers, une centaine de personnes ont déjà été arrêtées pour avoir contrevenu à l’injonction.

Les opposants au projet prévoient de faire des manifestations quotidiennes d’ici au 26 mars, dernier jour donné à Kinder Morgan pour abattre des arbres avant la période de nidification des oiseaux.

Avec les informations de La Presse canadienne

Colombie-Britannique et Yukon

Politique fédérale