•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Denis Coderre obtient un poste chez Stingray

Denis Coderre et Eric Boyko lors d'un point de presse.

Denis Coderre et Eric Boyko le 16 juin 2017 (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ancien maire de Montréal Denis Coderre s'est trouvé un premier défi professionnel à relever après sa carrière politique : il se joint à Stingray, une entreprise montréalaise de services musicaux et vidéo.

C’est à titre de conseiller spécial de l’entreprise en matière de stratégie commerciale et de développement international que M. Coderre mettra à profit son expérience en politique fédérale et municipale.

Il aura notamment pour mandat d’aider Stingray à « obtenir des rencontres avec des décideurs de haut niveau » pour assurer son expansion.

« Sa détermination, son leadership éprouvé et son expertise du marché mondial contribueront à propulser la croissance de Stingray à l’étranger et à rehausser notre réputation sur la scène internationale », a déclaré dans un communiqué Eric Boyko, président, cofondateur et chef de la direction de Stingray. Il a noté que plus de la moitié des revenus de l'entreprise viennent de l'extérieur du pays.

« La direction chevronnée et la réputation établie de M. Coderre sur les marchés internationaux procureront à Stingray un avantage concurrentiel non négligeable », a-t-il ajouté.

« J’ai toujours été un fervent partisan de l’entrepreneuriat montréalais », a affirmé pour sa part M. Coderre, en disant être « emballé » et « enchanté » de se joindre à « un fleuron de l’industrie canadienne du divertissement ».

Originaire de Joliette, Denis Coderre a fait son entrée au Parlement fédéral comme député de la circonscription montréalaise de Bourassa en 1997. Il a notamment été ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration. Il a quitté la scène fédérale en 2013 pour devenir maire de Montréal jusqu’en novembre dernier, quand il a été défait par Valérie Plante.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !