•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kathleen Wynne compte augmenter de 822 M$ le financement des hôpitaux de l'Ontario

Kathleen Wynne
Kathleen Wynne a fait cette annonce jeudi à l'Hôpital général de North York. Photo: Radio-Canada / Claudine Brulé

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, a annoncé jeudi un investissement supplémentaire dans le secteur de la santé cette semaine. Elle compte allouer 822 millions de dollars de plus aux hôpitaux de la province en 2018-2019.

Les hôpitaux publics de l'Ontario verront donc une hausse de 4,6 % de leur financement, indique le gouvernement, ce qui le portera à près de 19 milliards de dollars lors de la prochaine année financière.

Il explique que son objectif est ainsi de permettre de réduire les temps d'attente et l'engorgement, d'améliorer l'accès aux soins et de mieux répondre au vieillissement de la population.

En conférence de presse, Kathleen Wynne a affirmé que ce montant est celui qui était réclamé par l'Association des hôpitaux de l'Ontario.

Nous allons travailler avec les organisations, les RLISS, avec les hôpitaux pour nous assurer que c'est suffisant, mais c'est l'investissement qu'ils ont dit qui était nécessaire.

Kathleen Wynne, première ministre de l'Ontario

Dans un communiqué du gouvernement, Anthony Dale, le PDG de l'Association affirme que « ce financement est essentiel au maintien de l’accès aux services en 2018-2019 ». « À l’avenir, il est absolument essentiel que tous les partenaires du système intensifient leurs efforts et engagent les investissements nécessaires pour mettre fin à l’engorgement dans les hôpitaux et faire en sorte que les patients aient accès aux soins dont ils ont besoin dans le cadre le plus approprié », ajoute-t-il.

Natalie Mehra, la présidente de la Coalition ontarienne pour la santé, se réjouit de ce nouvel investissement, mais croit que ça ne sera pas suffisant.

Ce n'est pas assez pour suivre le vieillissement de la population, l'augmentation de la population et l'inflation.

Natalie Mehra, présidente de la Coalition ontarienne pour la santé
Natalie Mehra en entrevue devant Queen's Park.Natalie Mehra est la directrice de la Coalition ontarienne pour la santé Photo : Radio-Canada / Vedran Lesic

« Ce dont nous avons besoin c'est une planification sur le long terme, mais ce n'est pas sexy et ça ne fait élire personne », dit-elle.

Ce nouvel investissement dans les soins de santé est le dernier en date d'une série d'annonces faites cette semaine par la première ministre.

Kathleen Wynne a en effet promis des médicaments gratuits pour les 65 ans et plus mardi et un investissement de 2,1 milliards de dollars sur quatre ans en santé mentale mercredi.

Toronto

Société