•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

La saison des plaisirs de l’érable en Ontario

Femme, de profil, qui mange un gros morceau de tire d'érable sur un bâton.

Les plaisirs de l'érable, vers 1960

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Chaque printemps, des milliers de Canadiens se rendent dans les érablières pour se régaler de mets arrosés de sirop d'érable. Bien connue au Québec, la tradition d'aller à la cabane à sucre se développe un peu partout au pays. De nos archives, découvrez les festivités du temps des sucres en Ontario.

Pour que la sève monte dans les érables au printemps, la température doit descendre sous zéro degré Celsius la nuit et remonter le jour. De façon traditionnelle, l’eau d’érable est recueillie à l’aide de « goudrelles » insérées dans le tronc des arbres. Goutte à goutte, le liquide tombe dans des seaux.

Une fois récoltée, cette eau est bouillie jusqu’à devenir sirop. Celui-ci peut se transformer en beurre par barattage, ou, en prolongeant la cuisson, s’épaissir jusqu’à devenir de la tire, puis du sucre mou et du sucre dur.

Notre montage d’archives nous montre des images filmées entre 1956 et 1963 où petits et grands profitent des délices de l’érable. Sur l’air de La cabane à sucre d’Albert Larrieu, les familles se régalent en dégustant de la tire sur la neige. « On n’est jamais de trop pour goûter au sirop », dit la chanson.

Une cabane urbaine au cœur du quartier Vanier

Dans les années 1940, les Pères blancs d’Afrique construisent une cabane à sucre dans la forêt Richelieu de l’ancienne ville de Vanier. Les religieux y fabriquent du sirop pour leur communauté.

Des enfants s’amusent sur le site de la cabane à sucre de Vanier, dans le parc Richelieu à Ottawa.

Ces images silencieuses filmées en 1967 nous montent des enfants sur le site de l’érablière. Après le départ des Pères blancs dans les années 1970, la cabane est détruite. La municipalité et la Commission de la capitale nationale (CCN) rachètent le terrain.

Dans les années 1990, des citoyens bénévoles qui souhaitent poursuivre la tradition décident de reconstruire la cabane au même emplacement que la première. Celle-ci ouvre ses portes officiellement en février 1999.

Entrevue sur la reconstruction de la cabane à sucre de Vanier, dans le parc Richelieu à Ottawa. Journaliste : Louise Tardif

À l’émission Ce soir en couleur du 5 avril 1999, la journaliste Louise Tardif rencontre un représentant de l’érablière. Il explique que le plafond de la nouvelle cabane est fabriqué avec le bois des arbres abattus à la suite de la tempête de verglas. « L’érablière des Pères blancs est la seule en milieu urbain à travers le Canada », dit-il avec fierté.

La ville de Vanier est aujourd’hui fusionnée à Ottawa. La cabane fait maintenant partie du Muséoparc Vanier et produit toujours du sirop, en plein cœur de la ville. Le Festival des sucres s'y tient chaque année, en avril.

Elmira célèbre le sirop

Activités au Festival du sirop d’érable d’Elmira, en Ontario.

Depuis 1965, Elmira, dans la région de Kitchener-Waterloo en Ontario, accueille son Festival du sirop d’érable.

Ces images filmées pour l’émission CBC weekend du 4 avril 1992 nous montrent des enfants qui profitent des festivités et mangent des crêpes. On considère l'événement comme la plus importante fête du sirop d’érable qui se déroule sur une seule journée.

Alors que les deux derniers printemps ont été difficiles en raison des mesures sanitaires, un retour à la normalité est prévu pour les cabanes à sucre en 2022.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.