•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fed relève ses taux et exprime sa confiance dans l'économie

Jerome Powell est assis dans un fauteuil.
Jerome Powell, nouveau président du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale. Photo: Getty Images / AFP/Alex Wong
Reuters

La Réserve fédérale américaine a relevé ses taux d'intérêt mercredi et a dit s'attendre à au moins deux nouvelles hausses de taux d'ici la fin de l'année.

Comme prévu, la Fed a relevé d'un quart de point sa fourchette d'objectifs de taux des « fed funds » pour la porter à 1,50 %-1,75 %.

La Fed a aussi exprimé sa confiance dans la solidité de l'économie américaine et dans l'évolution de l'inflation, que devraient soutenir les baisses d'impôts et la hausse des dépenses publiques engagées par l'administration Trump, ce qui pourrait également être synonyme d'un durcissement monétaire plus marqué.

L'inflation « devrait augmenter dans les mois à venir et se stabiliser » autour de son objectif, écrit la Fed dans un communiqué publié à l'issue de sa première réunion de politique monétaire conduite par son nouveau président Jerome Powell.

La banque centrale américaine a aussi relevé son estimation du taux d'intérêt neutre à long terme, c'est-à-dire du niveau auquel le taux d'intérêt ne soutient ni ne freine l'activité économique. Cette décision pourrait indiquer que le cycle actuel de relèvement progressif des taux pourrait durer plus longtemps que prévu.

Les responsables de l'institut d'émission étaient largement divisés mercredi sur le fait de savoir s'il faudrait trois ou quatre hausses des taux cette année. Ils ont prédit trois hausses en 2019 et deux en 2020, ce qui témoigne là encore de leur confiance envers l'économie.

Ils ont projeté une croissance de 2,7 % aux Etats-Unis en 2018, contre 2,5 % anticipés en décembre, et ont également relevé leur prévision pour 2019. La mesure de l'inflation privilégiée par la Fed est attendue à 1,9 % en fin d'année, comme prévu en décembre, mais dépasserait un peu l'objectif de la Fed, qui est de 2 %, l'an prochain.

Le taux de chômage aux États-Unis baisserait encore pour toucher 3,8 % d'ici la fin de l'année. Le taux était de chômage était de 4,1 % en février.

Économie