•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trans Mountain : une ancienne employée de Kinder Morgan arrêtée à Burnaby

Des manifestants arrêtés par des policiers à Burnaby.

Des manifestants opposés à l’expansion du pipeline Trans Mountain de Kinder Morgan et qui défient une injonction sont été arrêtés à Burnaby. Cette image date du lundi 19 mars 2018.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

Les policiers ont arrêté 12 manifestants opposés à l'expansion du pipeline Trans Mountain de Kinder Morgan mardi, dont une ancienne employée de la pétrolière.

Romilly Cavanaugh fait partie de la soixantaine de personnes qui ont été arrêtées depuis samedi après avoir défié une injonction qui interdit aux manifestants de se rendre à moins de 5 mètres du chantier de la pétrolière.

Cette ingénieure a décidé de rejoindre les rangs des manifestants, même si elle se doutait bien qu’elle se ferait arrêter. Elle soutient qu’il s’agit de la première fois qu’elle fait un geste de désobéissance civile, mais elle pense que son arrestation ajoute de la crédibilité à la manifestation. « Ils ne peuvent pas dire que [nous] sommes seulement une bande de hippies qui ne savent pas de quoi ils parlent », dit-elle, ajoutant qu'elle parle en connaissance de cause.

Mme Cavanaugh a travaillé pour la pétrolière dans les années 1990 quand celle-ci s’appelait encore Transmountain Pipeline. À cette époque, elle n’était pas aussi consciente des changements climatiques. Elle estime que les gouvernements devraient maintenant appuyer des énergies plus propres.

« Ce projet est vraiment trop dangereux; nous devons nous éloigner de ce type d'infrastructure », avance-t-elle.

Le projet d'agrandissement de Trans Mountain vise à tripler la capacité de l'oléoduc existant, la faisant passer de 300 000 à 890 000 barils de pétrole par jour. Les travaux de la pétrolière Kinder Morgan doivent durer jusqu'à la fin de 2020.

La Gendarmerie royale du Canada dit que les manifestants ont le droit de protester, mais que les employés de Kinder Morgan ont aussi le droit de pouvoir effectuer leur travail.

Des manifestations quotidiennes sont prévues jusqu'au 26 mars, date à laquelle Kinder Morgan doit avoir terminé de couper des arbres dans les environs.

Avec les informations de Natasha Frakes de CBC News

Colombie-Britannique et Yukon

Société