•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dernier rhinocéros blanc mâle du nord de l'Afrique est mort

Le rhinocéros Sudan, dans la réserve Ol Pejeta, au sein du parc national Laikipia, au Kenya, en 2015.

Photo : Reuters / Thomas Mukoya

Reuters

Le dernier rhinocéros blanc mâle du Nord est mort à l'âge de 45 ans, ont annoncé mardi les autorités kényanes, ce qui ne laisse que deux femelles de cette sous-espèce de rhinocéros blanc dans le monde.

L'animal, prénommé Sudan, a été euthanasié lundi en raison de la détérioration rapide de son état de santé, précise la réserve d'Ol Pejeta.

Sudan était soigné pour des complications liées à son vieillissement qui touchaient ses muscles et ses os et provoquaient des lésions cutanées.

Sudan avait vécu au zoo de Dver Kralove en République tchèque avant d'être transporté à la réserve d'Ol Pejeta, à environ 250 kilomètres au nord de Nairobi, où il vivait avec les deux dernières femelles de la même sous-espèce, Najin, 27 ans, et Fatu, 17 ans.

S'il existe encore plusieurs milliers de rhinocéros blancs du Sud dans les plaines d'Afrique subsaharienne, les rhinocéros blancs du Nord ont été décimés par le braconnage.

La corne de rhinocéros blanc du Nord peut se vendre 50 000 $ le kilo.

La réserve d'Ol Pejeta dit avoir collecté la semence de Sudan.

« Le seul espoir de préservation de cette sous-espèce réside désormais dans le développement de techniques de fécondation in vitro en utilisant les ovules des deux femelles restantes, du sperme de rhinocéros blanc du Nord stocké et des femelles rhinocéros blanches porteuses », indique la réserve à Reuters.

Le Kenya recensait 20 000 rhinocéros dans les années 70. Ils n'étaient plus que 400 dans les années 90. Leur nombre est désormais remonté à 650. Ce sont pour la plupart des rhinocéros noirs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Zoologie

International