•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Pussy Riot dénoncent Vladimir Poutine avec une nouvelle chanson

Une personne cagoulée se prend la tête dans un vidéoclip des Pussy Riot.
Les Pussy Riot ont dénoncé les meurtres et les emprisonnements politiques quelques heures avant l'ouverture des bureaux de vote en Russie, dimanche. Photo: YouTube

Le groupe punk militant russe Pussy Riot a lancé une chanson pour dénoncer « les 18 ans de Vladimir Poutine au pouvoir », quelques heures avant que les électeurs ne se rendent aux urnes dimanche.

Cette pièce de hip-hop stroboscopique intitulée Elections comporte des paroles telles que « durant six ans [la durée du mandat présidentiel], nous allons nous battre, battre / Nous n’allons pas obéir durant ce mandat ».

Côté images, le vidéoclip met de l’avant des peintures d’Oleg Navalny, le frère du principal opposant de Poutine, Alexei Navalny, qui a été empêché en décembre de briguer la présidence. L’artiste purge quant à lui une peine de trois ans pour vol d’argent, un jugement que la Cour européenne des droits de l’homme qualifie d'« arbitraire et visiblement déraisonnable ».

Dans une déclaration qui accompagnait la chanson, le groupe a notamment écrit : « Ne vous y trompez pas, cet événement du 18 mars n'est pas une élection. Les falsifications, l'élimination des opposants politiques, les médias contrôlés par le Kremlin ne laissent aucune chance à qui que ce soit, sauf à Poutine. »

Avec 76,7 % des votes en poche, Vladimir Poutine est reparti dimanche soir pour un quatrième mandat, comme les Pussy Riot le prévoyaient. « Devinez qui va gagner? », pouvait-on lire dans une publication Facebook sur le compte du groupe, quelques heures avant l’issue du vote.

Avec les informations de The Guardian

Musique

Arts