•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Havre-Saint-Pierre démissionne

Le maire de Havre-Saint-Pierre, Berchmans Boudreau
Le maire de Havre-Saint-Pierre, Berchmans Boudreau Photo: Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau
Radio-Canada

Le maire de Havre-Saint-Pierre, Berchmans Boudreau, démissionne de son poste.

Un texte d'Émile Duchesne

Berchmans Boudreau affirme avoir été victime d'intimidation et de harcèlement au cours des dernières semaines. Il démissionne en disant vouloir se concentrer sur sa santé et sa famille.

Il regrette que la saga entourant la hausse du compte de taxes des citoyens de Havre-Saint-Pierre ait pris la forme d'attaques personnelles à son égard.

Le seul regret que j’ai, c’est que les gens qui se sont acharnés l’ont fait de façon personnelle, pour des vengeances.

Berchmans Boudreau, ex-maire de Havre-Saint-Pierre
Une séance du conseil municipal de Havre-Saint-PierreLe maire de Havre-Saint-Pierre était absent de la séance du conseil municipal. Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Berchmans Boudreau a été élu maire de Havre-Saint-Pierre pour la première fois en 2009. Il a été réélu sans opposition lors des dernières élections municipales.

Les huit années et plus que j’ai passé là, je l’ai fait de façon à toujours travailler pour le bien-être de la collectivité et jamais par intérêt personnel.

Berchmans Boudreault, ex-maire de Havre-Saint-Pierre

L'ex-maire espère que son successeur adoptera la même attitude dans son travail.

Des élections partielles auront lieu prochainement. D'ici là, c'est le conseiller et maire suppléant, Jimmy Flowers, qui occupera le poste de maire de la municipalité de Havre-Saint-Pierre.

Les opposants satisfaits

L'instigateur d'une pétition contestant la hausse de taxe et la gestion de Berchmans Boudreau, Sarto Petitpas, se dit satisfait de l'annonce du maire. Il espère que la prochaine administration procédera à une vérification complète des états financiers de Havre-Saint-Pierre.

Sarto Petitpas affirme ne pas avoir été témoin d'intimidation lors des rencontres du conseil municipal.

Je n'ai pas vu personne qui a été s'exprimer et s'est fait huer pendant qu'il s'est exprimé. C'est sûr que ça a pu parler fort un petit peu. Je trouve que ça s'est fait un peu dans les règles de l'art.

Sarto Petitpas, citoyen de Havre-Saint-Pierre
Sarto Petitpas, citoyen de Havre-Saint-PierreSarto Petitpas, citoyen de Havre-Saint-Pierre Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

La MRC inquiète

Le préfet de la MRC de la Minganie, Luc Noël, s'est dit surpris et déçu de la démission de Berchmans Boudreault. Luc Noël s'inquiète aussi de l'effet de la démission sur les affaires de la MRC.

Le poids démographique de la population de Havre-St-Pierre fait en sorte que la présence du maire de cette municipalité est nécessaire à la tenue d'une réunion de la MRC de la Minganie.

Mais ça nous prend une autre majorité qui est celle de la population. Et ça, avec les sept autres maires, la population pour la majorité, on ne l'a pas. Si jamais le promaire actuel de la municipalité ne se présentait pas aux réunions de la MRC, on n'aurait pas le quorum.

Luc Noël, préfet de la MRC de la Minganie
Luc Noël est préfet de la MRC de la MinganieLuc Noël est préfet de la MRC de la Minganie Photo : Radio-Canada

Selon Luc Noël, le dossier de l'impôt foncier à Havre-Saint-Pierre, qui est toujours à régler, pourrait empêcher le maire suppléant de se rendre aux réunions de la MRC.

Avec les informations de Jean-Louis Bordeleau

Côte-Nord

Politique municipale