•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

400 M$ pour développer la 5G au Québec et en Ontario

Le ministre fédéral de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, s'adresse à un auditoire

Le gouvernement fédéral a annoncé un investissement de 400 millions de dollars dans le développement de la 5G

Photo : The Canadian Press / Justin Tang

Radio-Canada

Quelque 400 millions de dollars seront investis pour le développement d'un corridor de service Internet sans fil 5G au Québec et en Ontario, un réseau 100 fois plus rapide que la 4G. Cette innovation permettra de s'adapter à l'évolution de l'internet des objets et de créer des milliers d'emplois, a expliqué le ministre fédéral de l'Innovation Navdeep Bains.

Les appareils, véhicules et autres objets sont de plus en plus connectés à internet mais aussi entre eux, leur présence dans le quotidien des Canadiens est en constante augmentation. Le développement du réseau 5G est indispensable pour soutenir cette évolution technologique.

En présence des ministres de l'innovation québécois et ontarien, Dominique Anglade et Reza Moridi, le ministre Bains a insisté à l'effet qu'il était important de ne pas rater ce tournant technologique.

La 5G est la porte d'entrée vers l'avenir et nous sommes à l’aube de cette révolution technologique.

Navdeep Bains, ministre fédéral de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique

Le gouvernement fédéral et les provinces du Québec et de l’Ontario injecteront 200 millions de dollars, les 200 millions restants seront investis par les cinq partenaires du secteur privé, les entreprises Ericsson, Ciena Canada, CGI, IBM Canada et Thales Canada.

Ce partenariat public-privé permettra la création de milliers d’emplois et d’en maintenir plus de 4 000, dont 1 800 seront spécialisés dans la 5G dans les cinq prochaines années.

Ce projet aidera les entreprises canadiennes à sortir gagnantes de la course mondiale à l’innovation, s'est félicité le ministre Bains.

Un réseau 5G 100 fois plus rapide

La 5G prévue d’ici 2020 sera 100 fois plus rapide et aura un débit dix fois supérieur au réseau de quatrième génération, dit 4G, actuellement surchargé.

Ce changement permettra de suivre l’évolution du trafic des données mobiles qui aura été multiplié par sept de 2016 à 2021.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Télécommunications

Économie