•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réforme à l'horizon pour la Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan

Une cinquantaine de personnes sont assises dans un amphithéâtre et écoutent un homme qui est debout.

La Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan va créer un comité de réforme pour revoir ses activités.

Photo : Radio-Canada / Omayra Issa

Radio-Canada

Un comité de réforme sera créé par la Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan (CAFS) pour revoir les activités de l'organisme, car ses membres affirment que les réalités de la communauté ont changé.

Un texte d'Omayra Issa

Des dizaines d’Africains francophones de plusieurs régions de la Saskatchewan se sont réunis à Saskatoon samedi pour parler de l’avenir de la communauté africaine francophone dans la province.

Dix ans après la création de la Communauté des Africains francophones de Saskatoon, devenue Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan, ceux qui se sont réunis ont voté en faveur de la création d’un comité de réforme de l’organisme. Les participants estiment que les réalités de la communauté ont changé depuis la dernière décennie.

L’assemblée a également voté pour que le conseil d’administration actuel organise des élections d’ici les trois prochains mois, au cas échéant un comité de transition sera mis en place.

Plusieurs participants se sont dits satisfaits de la rencontre. « Les Africains sont prêts à donner une vision nouvelle à la CAFS compte tenu de la population africaine qui augmente en Saskatchewan », affirme le participant Paulin Apipila.

La CAFS n’a pas obtenu de financement de Patrimoine canadien pour ses opérations cette année.

Rappelons que la CAFS a été pionnière dans l’accueil et l’établissement des nouveaux arrivants francophones en Saskatchewan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Francophonie