•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poules urbaines : les autorités municipales offrent des ateliers

Des poules urbaines dans leur enclos

Des poules urbaines dans leur enclos

Photo : Radio-Canada

CBC News
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les Torontois qui désirent élever des poules urbaines à Toronto peuvent maintenant participer à des ateliers offerts par les Toronto Animal Services et le Toronto Food Policy Council.

Samedi, les deux groupes ont organisé une deuxième série d'ateliers pour donner aux résidents l'occasion de se renseigner sur les exigences du projet pilote présentement en cours. Ces ateliers offrent des informations sur les soins de base pour les poules, la prévention et la détection des maladies et les pratiques d’alimentation.

Depuis le 2 mars, les résidents de quatre quartiers de Toronto peuvent légalement garder des poules dans leur cour arrière dans le cadre du nouveau projet pilote Urban HensTO.

Le projet permet aux Torontois de garder jusqu'à quatre poules et sera en vigueur jusqu’au 2 mars 2021.

Le portrait d'une femmeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Laura Torrance a participé à l'atelier de samedi

Photo : Radio-Canada / CBC News

Laura Torrance, l'une des participantes à l'atelier qui se tenait samedi en après-midi, a déclaré qu'elle n'avait jamais possédé de poules auparavant, mais c'est quelque chose qui l'intéresse.

« Le simple fait d'avoir ces œufs frais serait une expérience formidable. Et j’aimerais tant les soigner », a-t-elle déclaré à CBC Toronto.

Le conseiller municipal Joe Mihevc, qui a animé l'atelier, a déclaré durant celui-ci que Toronto est à la traine de ce qui se fait dans la majorité des municipalités d'Europe et d'Amérique du Nord.

« C'est une chance pour les Torontois qui veulent vraiment se rapprocher de leur approvisionnement alimentaire », a déclaré M. Mihevc à CBC Toronto en marge de l'atelier qui se tenait à l'église St. Matthew's United.

Pour être admissibles à participer au programme, les résidents doivent habiter dans une maison qui a une cour arrière et habiter dans un des quartiers participants, c’est-à-dire le quartier 5 (Etobicoke-Lakeshore), le quartier 13 (Parkdale-High Park), le quartier 21 (St. Paul's) ou le quartier 32 (Beaches-East York). Ils doivent également enregistrer leurs poules auprès de la Ville et construire un poulailler conformément aux exigences de zonage locales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !