•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Vancouver, des logements abordables... à 1561 $ par mois

Vue en contre-plongée de l'immeuble Olivia Skye, sur la rue East Hastings, à Vancouver.

L'immeuble Olivia Skye offrira 198 logements abordables sur la rue East Hastings dans le quartier Downtown Eastside de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Rafferty Baker

Radio-Canada

Un nouvel immeuble de logements, situé au 41, rue East Hastings, ouvre ses portes pour accueillir les femmes défavorisées du quartier Downtown Eastside de Vancouver.

Un texte de Jacqueline Landry

L'Olivia Skye, qui compte 198 studios et logements comportant une chambre, a été inauguré en grande pompe et qualifié d'immeuble de logements abordables.

Un qualificatif qui a provoqué la réaction des médias, étant donné le coût des loyers pour ces logements, soit 1242 $ pour un studio, et 1561 $ pour un appartement à une chambre.

Des journalistes et leurs caméras font face à un podium où prennent place des officiels et derrière lequel se trouvent des drapeaux du Canada et de la Colombie-Britannique.

Annonce de l'ouverture de l'immeuble Olivia Skye qui offrira du logement abordable aux femmes défavorisées du Downtown Eastside de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Rafferty Baker

Interrogée sur la question de l'abordabilité de ces nouveaux logements, Janice Abbott, présidente-directrice générale de la Société d'aide aux femmes Attira, a répondu que tous les appartements ont déjà trouvé preneur. Certains de ces logements devraient être loués à des prix inférieurs aux locataires venant de milieux défavorisés.

Le prix des logements doit sembler abordable aux locataires, puisqu'ils sont déjà tous loués.

Janice Abbott, présidente-directrice générale, Société d'aide aux femmes Attira
Janice Abbott, la présidente-directrice générale de la Société d'aide aux femmes Attira, s'adresse à la presse à Vancouver.

Janice Abbott, présidente-directrice générale de la Société d'aide aux femmes Attira de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Rafferty Baker

Sur les 198 logements, 72 seront loués aux femmes seules ou âgées qui recherchent la stabilité et l'indépendance et souhaitent quitter les refuges.

Les femmes qui vivent en résidence pourront enfin vivre de façon indépendante dans ces appartements.

Janice Abbott, présidente-directrice générale, Société d'aide aux femmes Attira

Le gouvernement fédéral et la province ont contribué conjointement au projet à hauteur de 32 millions de dollars.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale