•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'entreprise Nexen plaide non coupable relativement à la mort de deux de ses travailleurs

Le mur extérieur d'une usine est endommagé, des panneaux pendent de la charpente et d'autres gisent sur le sol enneigé.

L'explosion à l'usine pétrolière Nexen en 2016 a causé la mort de deux travailleurs.

Photo : Nexen

Radio-Canada

L'entreprise pétrolière albertaine Nexen plaide non coupable à huit chefs d'accusation relativement à la mort de deux de ses travailleurs lors d'une explosion survenue dans une de ses usines en 2016.

La tragédie s’est produite à l’intérieur de l’usine de sables bitumineux de Nexen à Fort McMurray, dans le nord de la province.

Drew Foster, un homme de 52 ans père de trois enfants, est mort sur le coup, tandis que son collègue de 33 ans, David Williams, est mort quelques jours après avoir été transporté vers un centre spécialisé pour les grands brûlés de l'Université de l'Alberta. Les deux travailleurs s'occupaient de l’entretien dans l'immeuble de compression d’hydrogène.

La Commission de la santé et de la sécurité du travail de l'Alberta (OHS) a déposé des accusations contre Nexen en décembre dernier. L'OHS croit qu'un des compresseurs était en mauvais état et que la formation des travailleurs responsables de l'entretien de la machine était inadéquate.

La date du procès doit être déterminée en cour à Fort McMurray, le 16 mai prochain.

Nexen est une filiale de la société China National Offshore Oil Corporation et a son siège social à Calgary.

Alberta

Procès et poursuites