•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wikipedia, l’arme anti-théorie du complot de YouTube?

Le logo de YouTube est affiché sur un téléphone intelligent posé sur une surface en bois.

YouTube veut lutter contre les vidéos conspirationnistes avec l'aide de Wikipedia.

Photo : Getty Images / pressureUA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

YouTube veut lutter contre les vidéos conspirationnistes qui se propagent sur Internet grâce aux articles de Wikipedia.

Les vidéos inspirées de théories du complot seront accompagnées d’extraits d'articles de Wikipedia portant sur les sujets controversés abordés, selon ce qu'a annoncé Susan Wojcicki, PDG de YouTube, dans une conférence qui a eu lieu lors de l'événement South by Southwest, au Texas.

Les personnes auront toujours la possibilité de regarder ces vidéos sur YouTube, mais des informations provenant de Wikipedia seront affichées en dessous. En cliquant sur le lien Wikipedia, les internautes pourront accéder directement à l'article correspondant de l’encyclopédie en ligne.

YouTube se basera sur les théories du complot répertoriées par Wikipedia pour catégoriser les vidéos. Selon les mots de Susan Wojcicki, seules les théories « qui font l’objet de discussions actives sur YouTube » seront considérées comme complotistes.

En réponse aux reproches

Cette annonce survient après que YouTube a fait l’objet de nombreuses critiques ces derniers mois concernant son inaction pour enrayer la propagation de fausses informations transmises par des vidéos que la plateforme héberge.

Après la tuerie perpétrée dans une école secondaire de Parkland, en Floride, des vidéos ont circulé sur YouTube affirmant que des survivants étaient des acteurs.

Mercredi, la Fondation Wikimedia, qui supervise Wikipedia, s’est félicitée sur Twitter de voir une organisation valoriser le contenu de son encyclopédie en ligne.

Elle a cependant souligné qu’aucun partenariat formel n’a été conclu avec YouTube et que cette dernière ne l'avait pas prévenue qu'elle allait annoncer son intention d'utiliser des informations provenant de Wikipedia.

Un remède insuffisant selon certains

Même si cette décision pourrait faire augmenter le trafic sur Wikipedia, certains contributeurs bénévoles de l’encyclopédie en ligne s’inquiètent de voir des conspirationnistes modifier des articles pour qu’ils reflètent les théories du complot abordées dans les vidéos.

De plus, la décision de YouTube n’apporte aucune solution au principal problème soulevé par plusieurs experts, soit l’algorithme de recommandations. Comme celui-ci suggère des vidéos semblables à la vidéo qui vient d’être regardée, il pousse l’utilisateur à voir encore plus de contenu conspirationniste.

Avec les informations de Le Monde, et PC Mag

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !