•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

9 milliards de dollars pour le transport en commun de Toronto

Le portrait d'un homme à un podium

Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités du gouvernement fédéral

Photo : Radio-Canada / Mary Webster/CBC News

CBC News

Toronto aura 9 milliards de dollars pour faire évoluer son réseau de transport en commun au cours de la prochaine décennie.

Les gouvernements provincial et fédéral ont signé un nouvel accord d'infrastructure et en ont fait l’annonce à Mississauga mercredi.

Le gouvernement provincial a annoncé qu'il dépenserait environ 10 milliards de dollars dans le but d’égaliser les investissements promis par le gouvernement fédéral.

L’investissement total est de presque 22 milliards de dollars répartis sur les 10 prochaines années et Toronto s’en taillera la part du lion.

Selon Bob Chiarelli, ministre des Infrastructures de l'Ontario, il s’agit du plus important engagement en matière d'infrastructure dans l'histoire de la province.

« L'annonce d'aujourd'hui permettra de débloquer des milliards de dollars pour des projets d'infrastructure prioritaires dans chaque région de la province », a-t-il déclaré en conférence, mercredi.

« Ces investissements sont nécessaires si nous voulons maintenir une économie en plein essor et une qualité de vie élevée », a-t-il ajouté.

Cet argent devrait aller à la construction du métro de Scarborough, à l’établissement du système SmartTrack et à d'autres projets. Le financement aidera également à la planification de la construction d’une nouvelle ligne de métro au centre-ville surnommée la « relief line ».

Toronto obtiendra plus d’argent que les autres villes parce que les transports en commun de la Ville Reine sont les plus achalandés de la province. Un rapport publié récemment estime que six usagers sur 10 du transport en commun dans la province le font à bord des véhicules de la Commission de transport de Toronto.

« Le meilleur moyen de soutenir nos communautés est de concentrer notre financement sur les besoins les plus importants », a déclaré Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités du gouvernement fédéral.

La Ville dépensera-t-elle judicieusement?

À l'hôtel de ville, le conseiller municipal Josh Matlow a salué le nouvel investissement.

« Le conseil municipal a maintenant quelques choix à faire », a-t-il déclaré en entrevue.

M. Matlow affirme que la ville peut soit aller de l'avant avec des projets comme le métro de Scarborough - qui, selon lui, est un choix politique – soit autoriser des travaux qui serviront au plus grand nombre de citoyens. Si les plans actuels sont maintenus, dit-il, « l’argent reçu du gouvernement fédéral ne servira pas aux gens de Toronto. »

Le maire John Tory, qui n'était pas présent lors de l'annonce, a remercié les gouvernements et a de nouveau exprimé le désir de voir la construction des projets suivants, en ordre : la « relief line », SmartTrack, le métro de Scarborough, des solutions de transport sur la rive (du lac Ontario) et le rallongement du train léger Eglinton Crosstown vers l’est.

« Après des années de retards et de débats conflictuels, nous allons enfin élargir notre système de transit, et nous travaillons ensemble pour permettre à nos villes de grandir », a-t-il déclaré sur Twitter.

De son côté, le système MiWay de Mississauga devrait recevoir 620 millions de dollars de plus. La mairesse Bonnie Crombie n'a pas assisté à l'événement, tout comme M. Tory.

Toronto

Politique provinciale