•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fraude amoureuse : des pertes de plus de 6 M$ en Ontario en 2017

Deux cellulaires en amour.

Selon la police, très peu de victimes portent plainte à cause de la honte de s’être fait avoir.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les escroqueries amoureuses par Internet ne font pas que meurtrir des cœurs, mais elles saignent aussi abondamment les finances de leurs victimes. L'an dernier, en Ontario seulement, 250 victimes ont perdu un total de 6,2 millions de dollars.

Un texte de Caroline Bourdua

Il s’agit, selon la Police provinciale de l’Ontario (PPO), du deuxième plus important type de fraude dans la province en ce qui a trait à l'argent volé.

La PPO a enregistré, pour 2017, 352 plaintes, et elle admet qu’il ne s’agit que de la pointe de l’iceberg.

« Ce chiffre pourrait représenter seulement 5 % du nombre total de victimes de fraudes amoureuses », explique le sergent détective Ted Schendera, de la division antifraude de la PPO.

Il explique ce faible taux par la honte, les pertes financières importantes et l’impact émotionnel vécu par les victimes de ces pièges amoureux.

Les escroqueries amoureuses n’ont pas d’âge, mais ce sont surtout des personnes victimes d’une récente rupture ou des célibataires qui se font prendre, même parmi des personnes âgées.

Ted SCHENDERA, sergent-détective, escouade antifraude, PPO

Les statistiques fournies par la PPO comprennent l’ensemble des plaintes formulées auprès des divers corps policiers de la province.

Des conseils pour éviter les fraudes amoureuses

Les corps policiers ne le diront jamais assez.

Plusieurs signes tendent à révéler des relations amoureuses frauduleuses :

  • Demande d’argent à envoyer dans un pays à une personne jamais rencontrée
  • Lettres et mots d’amour, dès les premiers contacts virtuels, par courrier électronique
  • Fausses pages web de rencontre dont les adresses Internet ressemblent souvent aux véritables sites

La PPO et les divers corps policiers profitent du mois de la prévention de la fraude pour rappeler aux gens en quête de l’âme sœur d’être prudents sur les sites de rencontre en ligne notamment, les réseaux sociaux, le clavardage avec caméra vidéo en ligne ou par courriel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Crimes et délits

Justice et faits divers