•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CTT suspend l’installation des portes Presto

Photo montrant des portes Presto grandes ouvertes dans une station de métro.

Les portes Presto ne fonctionnent toujours pas à la station St Andrew.

Photo : Radio-Canada / Michel Bolduc

Radio-Canada

L'installation des portes automatiques Presto, qui accusait déjà plusieurs mois de retard dans certaines stations de métro à Toronto, est maintenant en veilleuse, à cause de multiples défaillances.

Un texte de Michel Bolduc

Le problème est tel qu’un technicien du fabricant, Scheidt & Bachmann, est en poste en tout temps, aux frais de la compagnie, à la station Union, où des portes Presto ont été installées l’an dernier.

Ces portes automatiques qui s’ouvrent grâce à la carte électronique Presto doivent remplacer les tourniquets dans toutes les stations de métro.

Toutefois, le mécanisme d’ouverture et de fermeture des portes tombe en panne à répétition, indique le porte-parole de la Commission de transports de Toronto (CTT), Stuart Green.

[Les portes Presto] tombent en panne trop souvent. Leurs moteurs ont été réparés/remplacés, mais le problème persiste. Il y a aussi des problèmes liés au logiciel de fonctionnement des portes.

Stuart Green, porte-parole de la CTT

La CTT dit avoir « exprimé clairement » à la compagnie Scheidt & Bachmann qu’il lui fallait un correctif avant de poursuivre le projet. Aucun échéancier n’a été fixé pour l’instant.

Entretemps, l’installation ou la mise en service de portes Presto dans neuf stations de métro a été suspendue.

Il a été impossible pour l'instant d'obtenir les commentaires de Scheidt & Bachmann.

Toronto

Politique municipale