•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cryptomonnaies bannies des publicités Google

Deux femmes debout travaillent face à face sur des ordinateurs portables posés sur une table. En arrière-plan, le logo de Google est visible sur un écran lumineux.

La décision de Google fait écho à celle de Facebook de bannir les publicités liées aux cryptomonnaies en janvier dernier.

Photo : La Presse canadienne / Jens Meyer

Radio-Canada

Les publicités liées aux cryptomonnaies et à des sujets connexes seront interdites sur les plateformes publicitaires de Google à compter de juin, a annoncé l'entreprise mercredi. Le géant du web dit vouloir rester extrêmement prudent envers ce secteur.

Les cryptomonnaies, les collectes de fonds en cryptomonnaies, les marchés de cryptomonnaies, les portefeuilles de cryptomonnaies et les conseils financiers liés aux monnaies virtuelles sont cités parmi les nouveaux sujets exclus des publicités Google, dans une mise à jour des règles des plateformes de l’entreprise (Nouvelle fenêtre).

« Nous n’avons pas de boule de cristal pour deviner où le futur nous mènera avec les cryptomonnaies, mais nous avons trouvé assez de dommages potentiels ou réels pour les consommateurs pour que nous préférions approcher ce secteur avec extrêmement de prudence », a indiqué à CNBC Scott Spencer, directeur des publicités durables de Google.

Le bitcoin, l’une des monnaies virtuelles de référence, a plongé de 5 % dans les heures suivant l’annonce de Google, avant de remonter légèrement à -4 % quelques heures plus tard.

Cette décision de Google fait écho à celle de Facebook de bannir les publicités liées aux cryptomonnaies en janvier dernier.

3,2 milliards de publicités retirées

Dans un rapport annuel sur la publicité (Nouvelle fenêtre) publié mercredi, M. Spencer a précisé que Google avait retiré 3,2 milliards de publicités enfreignant ses politiques en 2017, soit l’équivalent de 100 par seconde.

« Nous avons remis 12,6 milliards de dollars à nos partenaires publicitaires l’an dernier, a souligné Scott Spencer. Mais pour pouvoir générer de l’argent avec des publicités Google, vous devez suivre les règles – cela signifie que vous devez respecter l’expérience utilisateur plus que les publicités elles-mêmes. »

Le rapport ne mentionne pas quelle proportion des publicités retirées était liée aux cryptomonnaies.

D’autres changements pour le monde de la finance

D’autres changements publicitaires non liés aux monnaies virtuelles mais touchant les spécialistes de la finance seront également mis en place. Ces changements obligeront les personnes concernées à obtenir une certification pour pouvoir continuer à afficher des publicités dans Google.

« Les annonceurs proposant des contrats financiers avec paiement d’un différentiel, des opérations de change à report tacite et des spéculations sur les écarts financiers devront être certifiés par Google », précise Google sur son blogue officiel.

Le processus de certification débutera au cours du mois de mars.

Avec les informations de Reuters, et CNBC

Internet

Techno