•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Une ouverture en grande pompe pour le Centre Rideau en 1983

    Dignitaires, dont Pierre Elliott Trudeau, en file dans l'escalier roulant du Centre Rideau lors de son inauguration.
    Le premier ministre Pierre Elliott Trudeau parmi les dignitaires présents à l'inauguration du Centre Rideau de Ottawa, le 16 mars 1983 Photo: Radio-Canada

    Le 16 mars 1983, l'ouverture d'un centre commercial retient l'attention dans la capitale canadienne. Le Centre Rideau est inauguré en présence de nombreux invités d'honneur, dont le premier ministre Pierre Elliott Trudeau. Retour en archives sur cet effort de revitalisation du centre-ville d'Ottawa.

    Au moment de son inauguration, le « complexe commercial multifonctionnel » compte 200 magasins et boutiques, dont la grande enseigne Eaton, ainsi que 18 restaurants, 3 cinémas et un jardin aménagé sur le toit.

    L’ouverture d’un hôtel de 500 chambres est prévue pour l’automne suivant. Le centre des congrès, qui a permis au projet de prendre son envol, sera pour sa part achevé à l’hiver 1984.

    Comme en témoigne ce reportage daté du 16 mars 1983, l’ouverture officielle du Centre Rideau est soulignée avec faste.

    Un crieur public costumé annonce les invités d’honneur, dont le premier ministre Pierre Elliot Trudeau. Ce dernier n’a pas participé à un événement de cette nature depuis près de 10 ans. Il se livre à l’exercice de la coupure du ruban aux côtés du premier ministre ontarien Bill Davis et de Frederic Eaton, principal actionnaire de l’entreprise.

    L’idée de ce complexe commercial est d’abord politique. Elle remonte à campagne électorale fédérale de 1972. À la suite du déménagement de 15 000 fonctionnaires fédéraux vers Hull, on souhaitait revitaliser le centre-ville d’Ottawa.

    Le journaliste André Gagnon affirme que l'ouverture du Centre Rideau est « l’événement économique de l’année dans la région d’Ottawa ».

    Un engouement qui se fait sentir des deux côtés de la rivière. Les consommateurs interviewés, les commerçants du quartier comme ceux de l'Outaouais, tous voient d’un bon œil l’arrivée du grand centre commercial.

    La veille de son ouverture officielle, le Centre Rideau invite les journalistes à visiter les lieux. Le journaliste André Gagnon fait partie du groupe.

    Si un certain dynamisme anime les dirigeants du projet, il n’en demeure pas moins que le quart de ses emplacements pour des boutiques n’ont pas encore trouvé de locataires.

    Le journaliste André Gagnon

    Dans son reportage du 15 mars 1983, le journaliste exprime quelques réserves sur cette construction au cœur de la capitale. Parmi celles-ci : la lourdeur des structures de béton et le nombre insuffisant de places de stationnement dans le périmètre du centre.

    Il semble que ce dernier point ait tracassé les propriétaires du complexe commercial.

    En 2016, lors d'importants travaux de rénovation, un garage souterrain de trois niveaux a été ajouté au Centre Rideau. Une cure de jouvence qui visait encore une fois à redynamiser le centre-ville d’Ottawa.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Économie