•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LGBTory inquiet de la victoire de Doug Ford à la tête des progressistes-conservateurs

Un macaron arc-en-ciel avec l'inscription TORY.

Le groupe LGBTory représente les membres conservateurs de la communauté LGBT.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

Le regroupement qui représente les progressistes-conservateurs membres de la communauté LGBT, LGBTory, craint que le nouveau chef du parti, et surtout son entourage, n'ait pas leurs préoccupations à coeur.

Un texte de Claudine Brulé

Doug Ford a entre autres promis de rouvrir le débat sur le programme d'éducation sexuelle de la province, mais questionné par des journalistes lundi, il a dit qu'il avait l'intention de carrément abolir ce programme, ce que craint LGBTory­.

Le vice-président du groupe Eric Lorenzen est d'avis que ce programme contient des enseignements importants sur les différences, la tolérance et l'acceptation, par exemple.

C'est son adversaire dans la course, Tanya Granic Allen, qui a mis le dossier à l'avant-scène, elle qui s'est lancée comme candidate avec un grand objectif, c'est-à-dire éliminer plusieurs éléments du programme qu'elle trouve innapropriés pour l'âge des élèves.

Elle a terminé en dernière place dans la course à la chefferie, mais la majorité de ses supporteurs ont offert leur support à M. Ford, lui assurant la victoire par une très mince majorité de points sur Christine Elliott.

Dans ses remerciements après sa victoire, Doug Ford a salué Tanya Granic Allen, qui se tenait alors tout juste derrière lui, et lui a promis une place au sein de son équipe.

Des spectateurs assistent au défilé de la fierté gaie à Toronto en 2016Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des spectateurs assistent au défilé de la fierté gaie à Toronto en 2016

Photo : La Presse canadienne / Mark Blinch

C'est ce qui ne plaint pas du tout à Eric Lorenzen de LGBTory. Il s'inquiète de l'influence qu'elle et son équipe aura sur le chef progressiste-conservateur et les politiques qu'il mettra de l'avant.

Je ne crois pas que Tanya Granic Allen ait à coeur les intérêts de la communauté LGBT.

Eric Lorenzen, vice-président du groupe LGBTory

Eric Lorenzen explique que Mme Granic Allen faisait partie des groupes comme Campaign Life Coalition et Parents as First Educators, groupes qui, dit-il, « ont un agenda hostile envers la communauté LGBT ».

Questionné sur le programme s'éducation sexuelle lundi, Doug Ford a dit qu'il n'était pas très « à droite » et qu'il ne s'agissait pas de sa priorité.

Doug Ford sourit, portant un complet et une cravate bleue.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nouveau chef conservateur, Doug Ford.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

(Le programme d'éducation sexuelle) ce n'est pas en haut de ma liste de priorités.

Le chef du Parti progressiste-conservateur Doug Ford

LGBTory ajoute que Doug Ford lui-même a dit appuyer la communauté gaie. De plus, son entreprise, Deco Labels, a même imprimé du matériel promotionnel gratuitement pour les célébrations de la fierté gaie, affirme M. Lorenzen.

Dimanche, la députée conservatrice Lisa MacLeod a publié un gazoulli sur Twitter disant que M. Ford participera au défilé de la fierté gaie à Toronto.

Toronto

Communauté LGBTQ+