•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Île-du-Prince-Édouard lorgne trois sites pour des éoliennes

Des éoliennes à North Cape, près de Tignish, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Des éoliennes à North Cape, à l'Île-du-Prince-Édouard

Photo : Radio-Canada / François Pierre Dufault

Radio-Canada avec CBC

Un projet de parc éolien va de l'avant à l'Île-du-Prince-Édouard après avoir connu des retards. Trois emplacements sont à l'étude pour ce parc de 30 mégawatts, qui serait situé dans l'est de la province.

La société provinciale de l'énergie avait prévu aménager de 10 à 15 éoliennes à East Point. Toutefois, le conseil municipal de l'endroit a décidé, l'automne dernier, d'apporter des changements à un règlement de zonage.

En vertu du nouveau règlement, il est désormais impossible d'ériger des éoliennes à moins de deux kilomètres de la côte.

La société de l'Énergie a donc choisi d'explorer d'autres emplacements dans l'est de l'île. L'organisme public responsable des projets énergétiques à l'Île-du-Prince-Édouard a installé des tours météorologiques près d'Elmira ainsi qu'à Rock Barra et Irishtown afin d'y mesurer le potentiel éolien.

La gestionnaire des actifs pour la société de l'énergie, Heather MacLeod, croit que l'organisme aura amassé suffisamment de données d'ici six mois pour choisir un nouvel emplacement.

Le projet sera alors soumis à une évaluation environnementale et à des consultations publiques.

Le nouveau parc éolien devrait entrer en service en 2020, soit un an plus tard que prévu. Le site devrait générer des revenus d'environ 8 millions de dollars par année.

L'Île-du-Prince-Édouard tente de réduire sa dépendance énergétique par rapport au Nouveau-Brunswick, de qui elle achète 75 % de son électricité.

Île-du-Prince-Édouard

Énergies renouvelables