•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • 60 ans de règne pour Le Reine Elizabeth

    L'Actualité, 20 avril 1958
    Radio-Canada

    Le 15 avril 1958 marque l'ouverture officielle du prestigieux hôtel Le Reine Elizabeth. Construit autour de la gare Centrale, Le Reine Elizabeth transforme alors le paysage du centre-ville de Montréal. Il est de plus très novateur pour son époque. De nos archives, incursion dans cet hôtel devenu mythique.

    Construit au coût de 24 millions, l’hôtel de 1216 chambres offre un déploiement de modernisme avancé dans le domaine de l’hôtellerie.

    Le journaliste Jean Ducharme

    Au bulletin L’Actualité du 20 avril 1958, le journaliste Jean Ducharme présente le nouvel établissement quelques jours après son inauguration.

    Sur le plan de la technologie, Le Reine Elizabeth est en avance sur son époque. Dans cet extrait, on fait mention de quelques innovations. L’hôtel est le premier au Canada à disposer d’escaliers roulants, de téléphones privés dans les chambres et d’un système d’air conditionné « le plus perfectionné qu’il soit ».

    Le journaliste ne fait aucun doute sur la renommée future de l’hôtel : « L’Hôtel Reine Elizabeth, moderne à l’intérieur comme dans sa structure extérieure, deviendra familier aux Montréalais et il sera un point d’intérêt pour le visiteur ».

    Ce qui a fait la notoriété du Reine Elizabeth, ce sont aussi les visiteurs célèbres qui y descendent lors de leur passage à Montréal.

    En 1959, Fidel Castro est le premier chef d’État à s’arrêter au Reine Elizabeth. Quelques mois plus tard, l’hôtel sera non moins honoré de la visite de Sa Majesté la reine Élisabeth II. Elle y séjournera à plusieurs reprises par la suite.

    Visite royale, 24 juillet 1976

    En 1976, Élisabeth II est de passage à Montréal dans le cadre des Jeux olympiques. La famille royale se trouve pour la première fois au complet au Canada. Le couple royal voyage à bord du Britannia avec ses quatre enfants : Charles, Anne, Andrew et Edward, qui n’a que 12 ans.

    Le 24 juillet 1976, un repas officiel est organisé à l’hôtel Le Reine Elizabeth. L’événement est couvert en direct par Radio-Canada avec Bernard Derome à l’animation.

    Dans cette portion de l’émission spéciale Visite royale, le chef d’antenne présente le déroulement de la réception. Le premier ministre Pierre Elliott Trudeau et sa femme, Margaret Trudeau, accueillent le couple royal à l’entrée de l’hôtel. Suivent derrière les princes Charles et Andrew.

    Le journaliste Jean Larin est sur place pour rendre compte de la visite. Il décrit dans le détail le menu de cette réception, composé de mets canadiens. « Est-ce que vous avez eu droit à ça? » demande Bernard Derome. « Non, seulement aux sandwichs habituels réservés aux journalistes! » répond Jean Larin.

    Le premier ministre du Canada prononce un discours à la suite du toast au champagne rosé. « Pour les gens que ça pourrait intéresser, c’est un Moët & Chandon », ne manque pas d’ajouter Bernard Derome.

    Voilà une des nombreuses visites médiatisées à l’hôtel Le Reine Elizabeth. La plus fameuse étant sans doute le bed-in réalisé par le Beatle John Lennon et Yoko Ono, en 1969.

    La suite 1742 a d’ailleurs été modernisée au cours des importantes rénovations qui ont entraîné la fermeture de l’hôtel pendant un an.

    Soixante ans après son ouverture, Le Reine Elizabeth souhaitait redevenir au goût du jour et - comme à son origine - novateur.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Économie