•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle stratégie policière pour attraper les conducteurs distraits

Un policier prend une photo d'un conducteur fautif.

L'initiative de la police de Windsor porte le nom de Dial Tone.

Photo : Police de Windsor

Radio-Canada

La police de Windsor utilise une camionnette banalisée pour repérer les automobilistes qui conduisent avec leur téléphone en main et les prendre sur le fait.

Un agent assis à l'arrière de la camionnette grise aux vitres teintées surveille la circulation.

Lorsqu'il remarque un conducteur ayant son téléphone en main, il le prend en photo avant de décrire le véhicule à un autre policier à bord d'une voiture de police. C'est ce dernier qui se charge alors d'arrêter le conducteur fautif.

« En quatre jours, nous avons accumulé 300 infractions, dont 114 liées à l'utilisation d'un téléphone cellulaire. Tout ça juste avec la camionnette », a indiqué l'agent Andy Drouillard.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, les policiers disent entendre toutes sortes d'excuses, allant de « j'écrivais un texto à ma mère » à « j'utilisais le GPS ».

Cette initiative, appelée Projet Dial Tone, vise à inciter les conducteurs à se concentrer sur la route lorsqu'ils sont au volant.

En plus d'être dangereux, utiliser son téléphone peut coûter au conducteur trois points d'inaptitude et une amende de 490 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Forces de l'ordre

Société