•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford promet d'apprendre le français

Doug Ford regarde vers le ciel et tient une main dans les airs.

Doug Ford a une pensée pour son frère défunt Rob Ford après son élection à la direction du Parti conservateur.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada

L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario se réjouit de la volonté exprimée par le nouveau chef conservateur Doug Ford de suivre des cours de français.

Toutefois, le président de l’organisme francophone, Carol Jolin, précise qu’il poursuivra son travail pour s’assurer que M. Ford soit « bien informé » des enjeux francophones.

Je pense que [Doug Ford] est ouvert à la francophonie.

Carol Jolin, président de l'AFO

Entrevue avec Carol Jolin sur l'élection de Doug Ford à la tête des conservateurs :

L’AFO souhaite que le Parti conservateur rétablisse son poste de conseiller aux affaires francophones.

Durant la course à la chefferie, Doug Ford avait affirmé à Radio-Canada qu'il voulait apprendre le français d'abord pour parler aux Québécois : « C'est important de communiquer avec une autre partie du pays qui parle le français. J'aime le Québec. J'aime les Québécois, ils sont passionnés. Je les aime à cause de leur passion. »

Loi 8

En prévision du scrutin provincial du 7 juin en Ontario, l’Assemblée de la francophonie pressera également les trois principaux partis à s'engager à moderniser la Loi sur les services en français.

Toronto

Politique provinciale