•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un fléau de surdoses sévit samedi à Saskatoon

Les secours tentent de réanimer une personne qui a fait une surdose dans une rue de Vancouver

Les secours tentent de réanimer une personne qui a fait une surdose à Vancouver

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Sept personnes semblent avoir été victimes de surdoses samedi à Saskatoon, constate la police qui met en garde la population du risque de consommer des drogues illicites.

Les ambulanciers ont dû intervenir en matinée à trois endroits différents de la ville pour soigner aussi bien des hommes que des femmes, selon un communiqué de la police.

Une autre surdose a eu lieu en après-midi lorsqu’un jeune de 23 ans a éprouvé une détresse médicale au sein même du centre de détention de la police. Il a été conduit d’urgence à l’hôpital.

L’état de santé des sept victimes n’a pas été rendu public.

Santé Canada dit que 1460 décès apparemment liés à la consommation d’opioïdes ont été comptabilisés entre janvier et juin 2017 au pays. Un des opioïdes souvent constatés dans les surdoses, le fentanyl, est 100 fois plus puissant que la morphine.

En Saskatchewan, le taux de décès par 100 000 habitants en 2016 reste bien inférieur à celui enregistré en Colombie-Britannique la même année qui demeure le plus élevé du Canada.

Saskatchewan

Drogues et stupéfiants