•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après sept jours, elle gagne un ultra-marathon en Alaska

Jessie Thomson-Gladish qui a terminé un marathon de sept jours prend un égoportrait devant une chaîne de montagnes.

Jessie Thomson-Gladish a terminé un marathon de sept jours en Alaska

Photo : Jessie Thomson-Gladish

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après sept jours, 11 heures et 20 minutes, la Britanno-Colombienne Jessie Thomson-Gladish a remporté un des ultra-marathons féminins d'hiver les plus longs du monde en Alaska.

Originaire de Kamloops, l’athlète a parcouru 560 kilomètres à pied, en ski et en vélo à travers la neige, des rafales et un grand froid lors du Iditarod Trail Invitational.

Seulement 70 hommes et femmes du monde entier participent à cette course de très longue distance qui propose également un circuit de 210 kilomètres et un autre de 1610 kilomètres.

Thomson-Gladish dit avoir dormi peu pendant la course, car le temps ne s’arrête pas lorsque les coureurs font une pause. Son entraînement sous une température de -30 degrés Celsius consistait à courir, marcher en raquette et faire du ski de fond.

Cette course de l'extrême n’est pas celle des chiens de traîneaux Iditarod dont le départ a eu lieu le dimanche 4 mars à Anchorage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !