•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique se prépare aux inondations printanières

Une montagne enneigée en Colombie-Britannique

Les météorologues s'inquiètent de la grande accumulation de neige et des températures plus chaudes qui pourraient causer des inondations en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Chris Armstrong

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs régions de la Colombie-Britannique se préparent aux fortes inondations que pourraient entraîner la montée des températures et un niveau de neige inhabituel.

L'accumulation de neige est 119 % plus importante que la moyenne en Colombie-Britannique, selon les dernières données publiées par le centre de prévisions B.C. River Forecast Centre, qui mesure les bassins de neige dans toute la province.

C'est 11 % de plus que ce qui a été enregistré le 1er février dernier.

« Dans les régions comme l’Okanagan, on observe plus de neige en ce moment qu’au moment de la pleine saison l’an dernier », dit Dave Campbell, chef du River Forecast Centre.

Selon lui, les régions à surveiller se trouvent dans le sud de l’intérieur de la province comme à Similkameen où l’accumulation de neige est de 144 % par rapport à la normale et dans l’Okanagan où elle est de 141 %.

L'accumulation de neige dans la région des Kootenays est d'environ 120 % tandis que les régions de Kamloops et du nord sont plus près de la normale avec des niveaux entre 75 et 111 %.

La pluie reste un facteur important

M. Campbell explique qu’une augmentation des précipitations en février a contribué à cette accumulation de neige.

« L’année dernière, la pluie a vraiment causé la plupart des inondations et c’est là le grand imprévu », dit-il. « On ne peut pas prévoir combien de pluie il va y avoir. »

Environnement Canada prévoit que les températures atteindront 16 degrés Celsius cette semaine dans certaines régions de la province.

La ville de Prince George a d’ailleurs déjà averti ses habitants que la neige fond rapidement et une équipe de 40 personnes sera responsable de s’assurer que les égouts restent débloqués.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !