•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Franco-Yukonnaise nommée commissaire du Yukon

Angélique Bernard
L'ancienne présidente de l'Association franco-yukonnaise, Angélique Bernard Photo: Radio-Canada / Radio-Canada/Claudiane Samson

L'ancienne présidente de l'Association franco-yukonnaise, Angélique Bernard, est nommée 26e commissaire du Yukon par le bureau du premier ministre, Justin Trudeau.

La nomination est historique, parce qu'Angélique Bernard est la première francophone à occuper ce poste. Le commissaire du Yukon occupe des fonctions semblables à celles des lieutenants-gouverneurs dans les provinces.

Mme Bernard affirme être « touchée et humble » par rapport à sa nomination, un rôle qui représentera, pour elle, « de beaux défis ». La commissaire sera chargée, entre autres, de l'assermentation des députés de l'Assemblée législative et de la lecture des discours du Trône.

« Je crois que ça arrive à un bon moment parce que la communauté francophone du Yukon est forte; elle se tient, elle est dynamique et je crois que c'est une reconnaissance aussi de la contribution et de l'importance des francophones au Yukon. »

Un exemple pour la francophonie

Jean Johnson, président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA), croit que cette nomination est une grande reconnaissance de l'engagement d'Angélique Bernard dans la société civile. Il est convaincu qu'elle « trouvera le moyen d'afficher la langue française dans tout ce qu'elle va faire ».

Je pense que c'est un exemple dont on peut se servir pour encourager les autres gouvernements [dans l'Ouest canadien] à faire de même. Ça met la langue française et le fait français sur la place publique.

Jean Johnson, président de la FCFA

Jeanne Beaudoin, tout juste nommée présidente de l'Association franco-yukonnaise (AFY) à la suite de la démission d'André Bourcier, y voit une « reconnaissance de la part de la francophonie au développement du Yukon depuis 150 ans ».

« Quelle grande nouvelle! Je crois que toute la communauté peut se réjouir de ça. C'est une belle occasion pour elle de refléter la diversité de la communauté yukonnaise. »

Une vie au Yukon

La future commissaire habite le Yukon depuis 1995. Traductrice de formation, Mme Bernard a travaillé au sein du groupe pour les droits des femmes Les EssentiElles et a siégé au conseil d'administration de l'Association franco-yukonnaise pendant 10 ans, dont 7 à titre de présidente.

La cérémonie d'assermentation se tiendra lundi. Le poste de commissaire est un mandat de cinq ans.

La nomination est accompagnée par celle d'Adeline Webber au poste d'administratrice territoriale, dont le rôle sera de remplir les fonctions de la commissaire en son absence.

Mme Webber est membre de la Première Nation de Teslin Tlingit et a travaillé au sein de la fonction publique fédérale. Elle siège présentement comme vice-présidente du groupe autochtone Whitehorse Aboriginal Women’s Circle.

Le commissaire sortant, Doug Phillips, a terminé son mandat le 31 janvier. Gerald Isaac remplit ses fonctions depuis cette date.

Colombie-Britannique et Yukon

Francophonie