•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle étude sur les bienfaits de l'allaitement maternel exclusif à l'hôpital

Un bébé au sein.
Une femme allaite son enfant. Photo: iStock
Radio-Canada

Les nouveau-nés nourris exclusivement au lait maternel à l'hôpital sont allaités plus longtemps, selon une étude de chercheurs de l'Université du Manitoba. Les bébés qui consomment une préparation lactée en supplément du lait maternel le sont pendant une période nettement plus courte.

« Les nouveau-nés ayant reçu exclusivement du lait maternel ont ultimement allaité pendant quatre mois de plus que ceux qui ont reçu une préparation lactée en supplément du lait maternel », a déclaré la professeure adjointe de l’Université du Manitoba et chercheuse scientifique à l'Institut de recherche de l'Hôpital pour enfants du Manitoba qui mené l’étude, Meghan Azad.

L’étude a été publiée cette semaine dans la revue scientifique Birth. « [Les nouveau-nés ayant reçu exclusivement du lait maternel] avaient 63 % de plus de chances d’atteindre les six mois d'allaitement exclusif au lait maternel recommandés par l’Organisation mondiale de la santé », a-t-elle ajouté.

Elle souligne que l’allaitement offre de nombreux bienfaits, dont la protection contre l’asthme et l’obésité pour les enfants allaités, et une réduction du risque de diabète pour les mères qui allaitent leurs enfants.

Les chercheurs ont fait une autre découverte inédite : nourrir son enfant uniquement au lait maternel à l’hôpital prolongeait encore plus la période d’allaitement pour les femmes ayant un niveau d’instruction moins élevé.

« Les bienfaits doublaient pour les mères ayant un niveau d’instruction plus bas. Nos résultats laissent entendre que des programmes visant à aider les nouvelles mères à nourrir leurs enfants exclusivement au lait maternel à l’hôpital pourraient contribuer à assurer l’allaitement pendant et au-delà de la première année de vie », explique l'auteure principale de l'étude, Lorena Vehling.

L’étude a utilisé des données colligées auprès de 3100 enfants et leur mère qui participent à l'étude CHILD (Canadian Healthy Infant Longitudinal Development). L'étude pancanadienne CHILD examine les causes de l’asthme et des allergies chez les enfants.

Les chercheurs ont consulté des dossiers d’hôpitaux, et les familles participant à l’étude CHILD ont fourni des informations sur le déroulement de l’allaitement de leurs bébés à l'âge de 3, 6, 12, 18 et 24 mois.

En tout, 97 % des nouveau-nés ont été allaités, dont 74 % qui n’ont pas reçu de préparation lactée en supplément du lait maternel. Ces derniers étaient allaités en moyenne pendant 11 mois. Pour les 26 % des bébés qui ont reçu des substituts de lait maternel, cette durée était en moyenne de sept mois.

Manitoba

Recherche médicale