•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 M$ de la province pour lutter contre la criminalité en milieu rural

La ministre de la Justice, Kathleen Ganley, en conférence de presse.

La ministre de la Justice, Kathleen Ganley, a annoncé un investissement de 10 M$ pour lutter contre la criminalité en milieu rural.

Photo : Radio-Canada / Laurent Pirot

Radio-Canada

Le gouvernement provincial investit 10 millions de dollars pour aider à réduire le taux de criminalité dans les régions rurales de l'Alberta.

Huit millions de dollars seront utilisés pour la création de 39 postes au sein de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et de 40 postes de personnel civil. Des procureurs de la Couronne supplémentaires seront embauchés avec les 2 millions restants.

La province a mis en place un plan contenant sept éléments pour se pencher sur ce taux de criminalité, qui a augmenté de plus de 40 % depuis 2013, selon la GRC.

Plus d’une vingtaine de membres de la population civile seront embauchés afin de s’occuper de certaines tâches administratives et ainsi permettre à plus d’agents de se rendre sur le terrain.

« Ce plan nous permettra de mettre plus d’agents dans les communautés », a dit la ministre de la Justice, Kathleen Ganley, lors de l’annonce.

Quatre groupes de réduction de la criminalité seront mis en place dans différentes régions de la province, à Grande Prairie, à Saint-Paul, à Airdrie et au centre de l’Alberta. Les groupes se concentreront sur les délinquants récidivistes.

Nous pourrons, grâce à ces groupes spécialisés, nommer quelques personnes responsables plutôt que de répondre à tous ces appels.

Todd Shean, sous-commissaire de la GRC en Alberta

Selon Todd Shean, sous-commissaire de la GRC en Alberta, le projet pilote au centre de l’Alberta a connu beaucoup de succès. « Nous avons arrêté trois personnes qui étaient responsables de centaines d’appels », dit-il.

Six agents spécialisés et quatre analystes de criminalité seront embauchés pour s'attaquer aux récidivistes ainsi qu'au crime organisé.

Avec ce financement, la province veut aussi améliorer la coordination avec des agents de faune de la province, développer davantage la technologie utilisée pour arrêter les criminels ainsi qu’informer le public sur la prévention du crime.

Kara Westerlund, vice-présidente de l’Association des districts municipaux et comtés de l’Alberta, applaudit l’annonce du gouvernement et affirme que la hausse de la criminalité est inquiétante. « On ne peut plus laisser nos portes déverrouillées et nos clés dans nos voitures, dit-elle. Il faut travailler avec les corps policiers. »

La ministre de la Justice a réagi face à la manifestation d'Okotoks en soutien à un propriétaire qui fait face à des accusations liées à une arme à feu. « Nous demandons aux Albertains de permettre aux agents de la police, qui sont bien formés et très compétents, de répondre à ces appels, plutôt que de se mettre en danger », dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Crimes et délits