•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers de puits s’ajouteront à la liste de puits orphelins de la province

Un chevalet de pompage près de Cremona, au sud de l'Alberta.

Des centaines de puits en Alberta de l'entreprise Sequoia Resources s'ajouteront aux dossiers de l'Association des puits orphelins de l'Alberta.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada

Des centaines de puits de pétrole, d'installations et de segments de pipelines pourraient passer sous la responsabilité de l'Association des puits orphelins de l'Alberta, parce que l'entreprise Sequoia Resources risque de faire faillite.

Tous les permis d'exploitation de l'entreprise établie à Calgary ont été suspendus après que celle-ci eut averti l’Agence de réglementation de l’énergie de l’Alberta (AER) qu’elle mettait fin à ses activités immédiatement, Elle ajoute que, en raison du « défaut de paiements d’impôts municipaux », elle n'a pas été capable de récupérer toutes ses propriétés.

Selon l’AER, Sequoia détient des permis pour 2300 puits, près de 200 installations et 700 segments de pipeline.

De plus, Sequoia a aussi 700 à 800 puits dont la production a été arrêtée. Les trous de forage de ces puits ont été nettoyés, mais les surfaces n’ont pas été restaurées, selon Lars De Pauw, directeur général de l’Association des puits orphelins. Le nombre total de propriétés pourrait donc augmenter à près de 4000.

« Une grande partie de ces sites va finir par nous revenir, mais aucun n’a encore été désigné comme étant orphelin, dit Lars De Pauw. Nous nous attendons à recevoir environ 75 % d'entre eux. »

Le printemps dernier, la province a annoncé qu’elle allait prêter 235 millions de dollars à l’Association pour accélérer la restauration d’environ 700 puits orphelins au cours des trois prochaines années.

Les producteurs de pétrole rembourseront ce capital sur une période de 10 ans, grâce à une cotisation annuelle, et le gouvernement fédéral a fourni 30 millions de dollars à la province pour couvrir les intérêts.

Selon les derniers chiffres de l’Association des puits orphelins, près de 2900 puits orphelins vont être, soit abandonnés, soit rétablis, et environ 2350 segments de pipelines seront abandonnés.

La firme PricewaterhouseCoopers a indiqué sur son site web qu’elle a été nommée fiduciaire pour Sequoia, après que l'entreprise eut déposé une demande en cour la semaine dernière en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité.

Selon l'ordonnance envoyée aux présidents et aux directeurs de Sequoia, l’AER rappelle que l’entreprise est responsable de ses propriétés, même si elle devient insolvable.

L’AER indique aussi que les partenaires de Sequoia peuvent participer au processus d’enchères pour les permis dans lesquels ils détiennent des intérêts.

Avec les informations de La Presse canadienne

Alberta

Industrie pétrolière