•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des non-conformités à l’usine de traitement de l’eau de Sept-Îles

L'usine de traitement de l'eau de Sept-Îles

L'usine de traitement de l'eau de Sept-Îles

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des travaux correctifs devront être apportés à l'usine de traitement d'eau de Sept-Îles pour améliorer le processus de désinfection et de filtration de l'eau. C'est la conclusion tirée d'un rapport d'un audit sur le fonctionnement de l'usine.

Un texte de Laurence Royer

Cette analyse du traitement de l’eau potable, qui doit avoir lieu tous les cinq ans, a permis de dénoter des non-conformités à l’usine. Aussi, des données fournies par la municipalité pour réaliser l’étude sont erronées, selon la firme Tetra Tech qui a réalisé cet audit.

La conclusion du rapport suscite des inquiétudes, précise le porte-parole du comité citoyen de défense de l'air et de l'eau de Sept-Îles, Denis Bouchard.

Ça nous porte à avoir une réflexion importante sur la qualité de l’eau et les impacts que ça va avoir.

Une citation de : Denis Bouchard, porte-parole du comité citoyen de défense de l'air et de l'eau de Sept-Îles
Denis Bouchard est porte-parole du comité citoyen de défense de l'air et de l'eau de Sept-Îles.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Denis Bouchard est porte-parole du comité citoyen de défense de l'air et de l'eau de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, se fait toutefois rassurant sur la qualité de l’eau potable, mais admet que des modifications doivent être apportées aux opérations de l'usine de traitement d'eau.

« Au niveau de l’usine d’eau il y a plus d’une centaine de points à vérifier, dit-il. Pour tous ces points-là, il y en a quelques-uns sur lesquels on va s’ajuster, mais ça ne change en rien la qualité de l’eau à la sortie de l’usine. Elle est vérifiée, testée et analysée sur une base régulière. »

Le maire indique que lors de la réception du rapport, des mesures ont rapidement été mises en place pour améliorer la désinfection et la filtration de l’eau à l’usine.

Il ajoute que la municipalité a présenté les résultats de l’audit au ministère de l’Environnement afin d’obtenir des recommandations pour élaborer un plan d’action. Ce plan a pour but d’optimiser les opérations de l’usine de traitement d’eau potable.

Réjean Porlier, maire de Sept-ÎlesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Réjean Porlier, maire de Sept-Îles

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Pour sa part, Denis Bouchard estime que le dépôt de ce rapport d’audit représente une occasion de faire le point sur la qualité de l’eau potable de la municipalité.

« Cet audit-là est fait tous les cinq ans, souligne-t-il. On ne peut pas se permettre d’attendre un autre cinq ans pour savoir si la conformité est là ou pas. On veut que ce soit contre-vérifié très rapidement pour savoir si notre eau correspond aux normes. »

Le comité citoyen de défense de l'air et de l'eau de Sept-Îles entend obtenir des réponses lors d’une rencontre avec la direction de la santé publique et le ministère de l’Environnement prévue le 21 mars.

Le maire affirme que cette rencontre n’aura pas lieu. L’administration municipale tiendra plutôt un point de presse avec les deux instances afin de faire le bilan sur la qualité de l'eau à Sept-Îles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !