•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Festival cauchemardesque aux Bahamas : l’organisateur plaide coupable pour fraude

L'organisateur du Fyre Festival, Billy McFarland, juste après avoir été libéré sous caution, le 1er juillet 2017.
L'organisateur du Fyre Festival, Billy McFarland, juste après avoir été libéré sous caution, le 1er juillet 2017. Photo: Associated Press / Mary Altaffer
Radio-Canada

L'organisateur du Fyre Festival, qui a tourné au cauchemar aux Bahamas pour les participants durant le printemps 2017, a plaidé coupable pour fraude bancaire mardi. Billy McFarland a ainsi accepté de passer jusqu'à 10 ans en prison pour avoir menti à des investisseurs qui ont placé quelque 26 millions de dollars dans l'événement désastreux.

L’homme d’affaires de 26 ans a passé un accord avec les procureurs, suggérant qu’il effectuerait une peine de prison entre 8 et 10 ans.

« Je regrette profondément mes actes et je présente mes excuses à mes investisseurs, à mon équipe, ma famille et mes soutiens que j’ai laissés tomber », a affirmé Billy McFarland à la juge.

Les installations du Fyre Festival, aux îles Exumas des BahamasLes installations du Fyre Festival, aux îles Exumas des Bahamas Photo : AP / Jake Strang

L’accusé a toutefois assuré qu’il avait bel et bien voulu organiser un festival musical. Billy McFarland s’était lancé dans le domaine en mai 2016, grâce à une application visant à aider des organisateurs de concerts ou même des particuliers à réserver des prestations d’artistes.

« J’ai nettement sous-estimé les ressources qui seraient nécessaires pour la tenue d’un événement de cette ampleur », a-t-il ajouté à propos du Fyre Festival. Surtout, afin d’obtenir des fonds, le jeune homme a avoué avoir « menti aux investisseurs à propos de différents aspects de [l’entreprise] Fyre Media et de [s]es finances personnelles. Ces mensonges incluent de faux documents et de fausses informations ».

Au total, Billy McFarland a arnaqué environ 80 investisseurs, récoltant plus de 26 millions de dollars.

« L’expérience culturelle d’une décennie »

L’événement sur les îles Exumas, aux Bahamas, avait été annoncé comme « l’expérience culturelle d’une décennie ». Des célébrités comme Kendall Jenner, Bella Hadid ou encore Emily Ratajkowski en avaient fait la promotion sur les réseaux sociaux. Les prix des billets allaient de 1200 à 100 000 $ américains.

À la fin d'avril, les clients, à qui on avait notamment promis des concerts du groupe de rock Blink-182 et du trio hip-hop Migos, se sont vu annoncer à leur arrivée sur l’île que les événements musicaux avaient été annulés. Par ailleurs, ce qui était décrit comme des installations et des mets de luxe avait finalement consisté en des tentes blanches avec des fuites et des sandwichs au fromage.

Des tentes et des matelas au Fyre Festival dans les BahamasDes tentes et des matelas au Fyre Festival dans les Bahamas Photo : AP / Jake Strang

Un recours collectif a été intenté en Californie quelques jours après la mésaventure.

Arrêté fin juin 2017, McFarland avait été libéré contre une caution de 300 000 $.

Sa peine devrait être annoncée le 21 juin.

Avec les informations de Associated Press

Musique

Arts