•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les candidats libéraux aux élections sont légion, assure Philippe Couillard

Martin Thibert pose devant une école.

Le maire de Saint-Sébastien, Martin Thibert, ne se présentera pas dans Iberville pour le PLQ aux prochaines élections.

Photo : The Canadian Press / Paul Chiasson

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De plus en plus de personnes veulent se présenter pour le Parti libéral, a assuré Philippe Couillard, mercredi, après le retrait d'un de ses candidats en Montérégie.

Le maire de Saint-Sébastien, Martin Thibert, a fait savoir qu'il se désistait après avoir pourtant officialisé sa candidature il y a quelques mois dans Iberville.

Il a expliqué qu'il visait plutôt la présidence de la commission scolaire, même si, selon lui, il aurait gagné la circonscription aux élections d'octobre, peu importe les sondages, qui semblent actuellement défavorables au Parti libéral.

La circonscription d'Iberville est représentée depuis 2014 par la députée Claire Samson, de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Le chef libéral, en mission pour la semaine à Paris, a d'abord indiqué que son candidat dans Iberville s'était retiré pour des raisons personnelles, puis a balayé du revers de la main l'impression voulant que les candidats fuient son parti en raison des mauvais pronostics.

« Au contraire, il y a de plus en plus de personnes, et ce sont de très bons signes, [...] des gens de grande qualité qui lèvent la main pour être candidats pour le PLQ, j'en suis fort aise », a-t-il déclaré en point de presse après une intervention à la Chambre de commerce de Paris.

Le chef libéral a confirmé que son parti recevait beaucoup de curriculum vitae de candidats potentiels intéressés.

La formation rivale, la Coalition avenir Québec de François Legault, se targue de recevoir des centaines de CV de personnes prêtes à briguer les suffrages.

Tous les partis sont actuellement en mode de recrutement et d'annonce de candidats dans les circonscriptions en vue du scrutin général du 1er octobre.

Cette semaine, un ministre vétéran libéral, Jean-Marc Fournier, a annoncé qu'il ne se représenterait pas aux prochaines élections. Avant lui, la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, avait annoncé vouloir partir à la fin de son mandat.

Les députés Guy Hardy (Saint-François), Karine Vallières (Richmond), Pierre Reid (Orford) et André Drolet (Jean-Lesage) ont déjà annoncé qu'ils ne solliciteraient pas un autre mandat.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !