•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saskatoon recommande une clôture près de l'étang Dundonald

Un affiche de la Ville de Saskatoon, souhaite la bienvenue, aux abords de l'étang du quartier Dundonald
La Ville de Saskatoon présente mardi et mercredi ses solutions pour améliorer la sécurité d'un étang où un enfant de 5 ans a trouvé la mort en septembre. Photo: CBC / Guy Quenneville
Radio-Canada

Six mois après la tragédie qui a coûté la vie à un garçon de 5 ans de l'École Dundonald, à Saskatoon, l'administration municipale propose qu'une clôture de 1,2 mètre de hauteur, en fer forgé, soit érigée près de l'étang Dundonald, pour séparer ce bassin d'eau de l'établissement scolaire.

En septembre 2017, Ahmedsadiq Elmmi, un élève de maternelle, est mort après avoir été retrouvé inanimé près de l'étang. Il avait échappé à la surveillance des adultes présents dans la cour de récréation.

Mardi soir, la Ville tenait la première de deux rencontres publiques avec les parents de l'École Dundonald. La seconde consultation avec les résidents du quartier aura lieu mercredi à l'École St-Peter.

Parmi les autres recommandations présentées aux parents -- qui pourraient s'appliquer à l'ensemble des étangs d'eau pluviale -- la Ville suggère :

  • une signalisation plus visible;
  • que les bassins d'eaux pluviales soient situés à une distance sécuritaire des écoles, à moins d'être séparés par une barrière;
  • une meilleure collaboration avec les divisions scolaires pour éduquer les élèves sur la sécurité des bassins d'orage, surtout autour des étangs Dundonald et Lakeview.

L'ensemble des recommandations suggérées par la Ville devront être approuvées par le conseil municipal.

Saskatchewan

Prévention et sécurité