•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une baie sauvage de la Colombie-Britannique plus santé que les bleuets?

Un homme présente une cueillère de baies à la caméra.
Le biologiste de l'Université de Victoria Peter Constabel ne pensait pas que les baies salal étaient comestibles avant de recevoir une bouteille de vin avec de l'extrait de salal. Photo: Université de Victoria
Radio-Canada

Une nouvelle étude de l'Université de Victoria suggère que le petit fruit d'un arbuste sauvage abondant en Colombie-Britannique pourrait être la baie avec le plus d'effets bénéfiques pour la santé au monde.

Selon les découvertes du biologiste Peter Constabel, les baies de la plante salal obtiennent de meilleurs résultats que les bleuets pour deux composés associés à la santé : les antioxydants et les tanins.

L’étude est publiée dans Phytochemistry, un journal international qui traite de chimie de plantes, de biochimie et de biologie moléculaire.

[La découverte s'est fait] un peu au hasard.

Peter Constabel, biologiste de l'Université de Victoria

M. Constabel avait déjà terminé une étude sur les composés des bleuets et connaissait bien la plante salal, qui porte le nom Gaultheria shallon en latin.

Avant de recevoir en cadeau une bouteille de vin avec de l'extrait de salal, le biologiste ne savait même pas que les baies étaient comestibles.

Riche en tanins et en antioxydants

« Je savais qu’il y avait beaucoup de tanins dans les feuilles donc j’ai pensé que les fruits auraient également des niveaux élevés d’antioxydants et de tanins, » dit M. Constabel.

Les baies salal contiennent des niveaux de tanins cinq fois plus élevés que ceux des bleuets.

« Un régime riche en tanins est associé à un risque réduit de maladies cardiovasculaires, de maladies cardiaques, d’attaque cérébrale, de maladies neurodégénératives et aussi un risque réduit de syndrome métabolique comme le diabète de type 2 », explique le chercheur.

Des extraits fait à base de salal ont également des niveaux d’antioxydants trois à quatre fois plus élevés que les bleuets.

M. Constabel préfère le goût des bleuets comparativement à celui des baies de la plante salal. Cependant, il trouve que le goût de ces dernières est similaire à un croisement entre les bleuets et les groseilles rouges.

Colombie-Britannique et Yukon

Santé