•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En solo ou encore dans le grand froid : les tendances du tourisme

Une femme et un homme sont attablés dans un bâtiment fait de neige et de glace.

Le village Alpeniglu, fait de neige et de glace, en Autriche.

Photo : Getty Images / Johannes Simon

Agence France-Presse
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Voyage en solo, dans le Grand Nord ou au Proche-Orient : tour d'horizon des grandes tendances qui marquent le tourisme en 2018 à l'occasion du Salon international du secteur à Berlin, inauguré mercredi.

Les vacances d'été, moment privilégié des voyages, s'organisent de plus en plus au cœur de l'hiver : quatre Américains sur cinq envisagent de partir « loin » en hiver, selon un sondage de l'Institut Harris.

L'offre s'étoffe dans les pays du Grand Nord – cercles polaires, Laponie ou Groenland –, et les touristes n'ont plus froid aux yeux, notamment en ce qui concerne l'hébergement.

Une des tendances les plus marquées de l'année sera la multiplication des hôtels igloo, faits de blocs de glace sculptés, et de tout confort.

Voyage professionnel ou d'agrément?

Les travailleurs voyageurs sont de plus en plus nombreux à refuser de trancher, et ils n'hésitent plus à prolonger leurs séjours de travail pour s'accorder un peu de détente.

Selon une étude de la plateforme Travelport, la génération des 18-34 ans, en passe de devenir le premier groupe d'âge de touristes dans le monde, devant les baby-boomers, dit prolonger « régulièrement » ses séjours de travail de quelques jours.

Cette génération n'hésite pas non plus à partir en vacances sur son temps de travail : la flexibilité de l'emploi, la multiplication des statuts de travailleurs autonomes et le télétravail leur permettent de se brancher de n'importe où, y compris de la plage.

Cette évolution pousse l'hôtellerie à offrir une connectivité irréprochable. La Thaïlande entend devenir le royaume des travailleurs nomades. Elle a lancé en août un vaste plan d'investissement dans ses infrastructures Internet, y compris sur les îles les plus reculées.

Voyager en solo ne fait plus peur

Chambres simples non surtaxées, application pour partager sa table ou trouver des compagnons d'excursion à la dernière minute... La tendance du voyage en solitaire émerge depuis quelques années, mais 2017 a vu fleurir les guides intitulés « Voyager seul en... »

Les femmes représentent 63 % de ces voyageurs solos, selon une étude menée par le site Booking.com.

Les voyageurs solos cherchent principalement à se ménager un temps durant lequel ils ne sont plus responsables des besoins des autres, mais seulement des leurs.

Une citation de : Le site spécialisé Solo Traveler

Voyager en respectant l'environnement

Le voyage écoresponsable, qui consiste à limiter au maximum son empreinte environnementale, s'impose cette année comme un standard pour l'ensemble de l'offre touristique et plus seulement pour les voyagistes spécialisés.

Des voiliers dans un petit port devant des façades d'immeuble coloréesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La ville de Trondheim, en Norvège, sur les rives du fjord du même nom.

Photo : iStock

En 2018, il devient de plus en plus rare de trouver une vaste baignoire dans sa salle de bain d'hôtel, y compris dans de luxueux hébergements, note le magazine spécialisé Travel Weekly.

En Afrique du Sud, où la sécheresse sévit, les hôtels réduisent au maximum leur blanchisserie, avec des serviettes de table en papier et des draps lavés moins souvent.

La Norvège envisage de son côté d'imposer aux bateaux de croisière voguant entre les spectaculaires fjords du pays de recourir à des carburants plus propres, sous peine d'amendes.

Nouvelles destinations attractives

Le classement de l'Organisation mondiale du tourisme des pays qui ont le plus progressé pour le début de 2017 réserve quelques surprises.

Le Walled Off Hotel, établissement conçu par l'artiste Banksy à Bethléem, vu depuis l'extérieur, à quelques pas du mur de séparation israélien.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Walled-Off Hotel, établissement conçu par l'artiste Banksy à Bethléem.

Photo : AP / Dusan Vranic

La Cisjordanie occupée, où le célèbre artiste Bansky a ouvert un hôtel, a vu croître de 57,8 % au premier trimestre de l'an dernier le nombre de visiteurs passant au moins une nuitée sur place, décrochant la première place de ce palmarès.

Suivent en deuxième position l'Égypte (+ 51 %), redynamisée par le retour de certaines liaisons aériennes, et en cinquième place la Tunisie (+ 32,5 %), qui mise sur des séjours tout inclus à des prix imbattables, et séduit à nouveau après les attentats qui ont endeuillé le pays en 2015.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !