•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouverture des premières toilettes neutres à l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard

Ces toilettes neutres se situent à la bibliothèque de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard.

Ces toilettes neutres se situent à la bibliothèque de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : julien lecacheur

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

C'est une première à l'Île-du-Prince-Édouard : la toute première salle de bain composée de plusieurs toilettes neutres a été ouverte cette semaine à l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard. Un changement majeur pour les membres des communautés LGBTQ qui aimeraient voir ce type de toilettes se répandre dans toute la province.

Un texte de Julien Lecacheur

Les nouvelles toilettes de l'université, situées à la bibliothèque et dans le bâtiment principal, ne font aucune distinction de genre. Hommes et femmes sont libres d'utiliser celles de leur choix.

Nicole Williams, la responsable des communications de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, souligne que cette première pour l'établissement permet de répondre aux besoins de tous les utilisateurs.

Nous souhaitons offrir le plus de choix possible aux étudiants, ainsi qu'une meilleure intimité.

Une citation de : Nicole Williams, responsable des communications de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard
Jay Gallant se félicite de l'ouverture des toilettes neutres qui vont offrir plus de choix et de sécurité aux personnes de la communauté LGBTQ.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jay Gallant se félicite de l'ouverture des toilettes neutres qui vont offrir plus de choix et de sécurité aux personnes de la communauté LGBTQ.

Photo : julien lecacheur

Aller aux toilettes peut être compliqué pour les personnes membres de la communauté LGBTQ.

Jay Gallant est transgenre. Il dit avoir subi à de nombreuses reprises des agressions dans des toilettes « genrées ».

Ces expériences, dit-il, ont eu un effet négatif sur son état physique, mental et psychologique.

Il estime aujourd'hui que les deux nouvelles toilettes sans genre du campus sont un geste encourageant.

Nous avons franchi une nouvelle étape à l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard. Je suis très optimiste pour le futur. Je pense que nous allons continuer à aller de l'avant.

Une citation de : Jay Gallant, transgenre
Les toilettes neutres qui sont situées à la bibliothèque et dans le bâtiment principal sont les premières à l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard et même dans la province.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les deux toilettes multiples neutres qui sont situées à la bibliothèque et dans le bâtiment principal sont les premières à l'université et même dans la province.

Photo : julien lecacheur

Aucune école n'offre encore de salle de bains neutre à ses élèves, à l'Île-du-Prince-Édouard. Si la grande majorité des universités canadiennes ont aménagé des toilettes individuelles ouvertes à tous, seules quelques-unes, dont l'Université de Calgary et l'Université Saint-Mary's, en Nouvelle-Écosse, offrent des salles de bains complètes « non genrées », avec plusieurs toilettes.

Alex MacDonald, une étudiante hétérosexuelle, estime que l'éducation des insulaires pourrait être une bonne solution pour faire avancer les choses dans la province.

L'éducation serait un très bon début. Il faudrait que les membres de la communauté LGBTQ partagent leurs expériences sur l'utilisation des toilettes. Cela permettrait sûrement de faire évoluer les mentalités.

Une citation de : Alex MaDonald, hétérosexuelle

D'ici là, les étudiants de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard entendent réclamer la construction d'autres toilettes sans genre dans tous les bâtiments.

Une possibilité pour la direction de l'établissement qui fera le point sur les premières salles de bains sans distinction de genre auprès des étudiants, d'ici la fin du semestre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !