•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès de l'entraîneur de ski de fond Luc Germain

Luc Germain.
Luc Germain Photo: Radio-Canada / Jean-Philippe Martin
Radio-Canada

L’entraîneur de ski de fond du Rouge et Or de l’Université Laval Luc Germain est décédé mardi matin des suites d’un cancer du cerveau. Il avait 57 ans.

Un texte de Jean-Philippe Martin

Luc Germain préparait le début de saison de ses athlètes en novembre dernier lorsque les premiers symptômes de la maladie sont apparus. Le natif de Boucherville a oeuvré comme entraîneur sportif pendant près de 40 ans.

À la barre de l’équipe universitaire depuis 2009, M. Germain a mené les athlètes du Rouge et Or à trois titres nationaux, soit les titres masculins en 2014 et 2017, et un championnat féminin en 2011.

Par voie de communiqué, l'Université Laval a souligné qu'il s'agissait d'une « journée extrêmement triste pour tout le programme Rouge et Or et le monde du ski de fond ».

« Luc était un entraîneur respecté et une sommité dans le ski de fond, mais surtout un homme apprécié de tous ceux qui ont eu la chance de le croiser », a affirmé la directrice par intérim du service des activités sportives de l’Université Laval et responsable du programme Rouge et Or, Julie Dionne.

Il était aussi responsable du programme sport-études en ski de fond de l’Académie les Estacades de Trois-Rivières, son lieu de résidence.

Luc Germain a notamment été l’entraîneur de l’équipe canadienne lors des Jeux olympiques d’Albertville en France, en 1992, et des Championnats du monde à Falun, en Suède, en 1991 et 1993.

Parallèlement, il a été entraîneur de l’équipe nationale de vélo de montagne au début des années 1990.

Québec

Sports