•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des contraventions numériques à Delta

Un policier en uniforme assis dans sa voiture regarde un écran sur lequel est affiché le contenu d'une contravention.

Un policier de Delta explique le fonctionnement du nouveau système numérique de contraventions.

Photo : Police de Delta/Twitter

Radio-Canada

La Colombie-Britannique met à l'épreuve un système de contraventions numériques afin de rendre les interventions policières plus rapides sur les routes de la province.

Le service de police de Delta est le premier de cinq corps policiers à essayer le nouveau système installé dans certaines voitures.

Un appareil balaie le permis de conduire du conducteur fautif et remplit automatiquement le constat en fonction de l’infraction commise.

L’ordinateur imprime alors la contravention et envoie l’information directement à la société d'assurances publique, l'ICBC, évitant ainsi les retards liés à l’entrée manuelle des données envoyées à l’assureur par la poste.

De plus, il est désormais possible de payer les amendes sur le nouveau site PayBC (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Moins d’erreurs

Cette nouvelle technologie devrait aussi permettre de limiter le nombre d’erreurs, précise le ministre de la Sécurité publique de la Colombie-Britannique, Mike Farnworth.

Selon lui, « de nombreuses contraventions sont contestées chaque année parce qu’elles comportent des erreurs de transcription » et c’est précisément ce qu’il souhaite éliminer.

On fait entrer la mise à l’amende pour excès de vitesse au 21e siècle.

Mike Farnworth, ministre de la Sécurité publique de la Colombie-Britannique

Selon l’agent Neil Dubord, de la police de Delta, le temps économisé dans l’émission des contraventions servira à traquer les mauvais conducteurs.

Le système sera mis à l’essai à Vancouver, à compter du 2 avril, et à Prince George, le 16 avril.

Si les résultats sont positifs, il pourrait être étendu à toute la province d’ici la fin de l’année 2018, précise Mike Farnworth.

Avec les informations de Megan Thomas

Colombie-Britannique et Yukon

Forces de l'ordre