•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stocks de saumon en déclin à Terre-Neuve-et-Labrador

Le saumon de l'Atlantique.

Des saumons de l'Atlantique

Photo : iStock

CBC
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les stocks de saumon de l'Atlantique se sont considérablement affaiblis dans les rivières de Terre-Neuve-et-Labrador. C'est ce que révèle la dernière évaluation des stocks faite par des scientifiques de Pêches et Océans Canada.

Les stocks de saumon ont chuté de plus de 30 % dans la grande majorité des rivières de Terre-Neuve-et-Labrador. C'est le cas pour 80 % des rivières - 12 rivières sur 15 - pour lesquelles des données ont été recueillies.

Geoff Veinott, scientifique à Pêches et Océans, dit que des niveaux aussi bas n'ont pas été observés depuis la mise en place d'un moratoire sur la pêche commerciale au saumon, qui remonte à 1992, l'année du moratoire sur la pêche à la morue.

« Comme scientifiques, nous sommes très inquiets », dit-il.

« Nous n'avons jamais rien vu de tel, poursuit-il. En 2016, les niveaux étaient bas. Nous pensions que nous avions peut-être atteint la limite, mais en 2017, la situation s'est encore aggravée. »

Il dit que des déclins de cette ampleur sont anormaux, particulièrement sur une aussi vaste région géographique.

La cause de cette chute des stocks reste inconnue. Un élément de réponse pourrait se trouver dans la présence de glaces épaisses en mer, comme on l'a vu l'an dernier également, sur la côte ouest de Terre-Neuve. Sur 100 saumons juvéniles, l'analyse de Pêches et Océans montre que seulement cinq d'entre eux reviennent dans les rivières après avoir migré vers l'océan.

« C'est là que les pertes ont lieu, souligne Geoff Veinott. Les saumons juvéniles partent et ne reviennent pas. La mortalité en mer cause la perte de nos poissons. »

Geoff Veinott, du ministère des Pêches et des Océans, a présenté l'évaluation des stocks de saumon de l'Atlantique dans les eaux de Terre-Neuve-et-Labrador.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Geoff Veinott, du ministère des Pêches et des Océans, a présente l'évaluation des stocks de saumon de l'Atlantique dans les eaux de Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : CBC

Geoff Veinott dit qu'un système de pêche avec remise à l'eau, où aucune prise ne peut être conservée, permettrait de réduire la mortalité de 80 %. Ce système a déjà été mis en vigueur l'an dernier à compter du mois d'août dans les rivières de l'île de Terre-Neuve.

Une autre option envisagée par le ministère consisterait à limiter les prises à un saumon par pêcheur, ce qui pourrait réduire de 50 à 60 % le nombre de poissons pêchés dans les rivières, selon le nombre de permis qui seront délivrés.

Le déclin des stocks se poursuivra, selon Geoff Veinott, si les pêcheurs sont autorisés à conserver deux saumons, comme c'était le cas pour une bonne partie de la saison de pêche l'an dernier, avant que le ministère n'impose la remise à l'eau.

Une décision sur le plan de gestion du saumon est attendue pour le mois de mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !