•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brian Jean quitte la vie politique

Brian Jean.
Brian Jean en point de presse à Edmonton. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

L'ancien chef du Wildrose et député de Fort McMurray-Conklin, Brian Jean, a annoncé lundi qu'il se retire de la vie politique.

« Je n'ai pas pris cette décision à la légère. Représenter les habitants de Fort McMurray depuis 2004 a été l'un des plus grands honneurs de ma vie », a déclaré Brian Jean par voie de communiqué.

L'Alberta et les Albertains me tiennent à cœur, mais je crois qu’il est important pour moi de me rapprocher de ma famille, de mes enfants et de mes petits-enfants

L'ex-député Brian Jean

Il y explique notamment vouloir reconstruire sa maison de Fort McMurray qui a été détruite par l'immense incendie de mai 2016. Dans un article du journal Fort McMurray Today, Brian Jean précise que trois membres de sa famille y compris sa soeur ont un cancer.

Brian Jean faisait face à des questions sur son avenir politique depuis qu'il a perdu la direction du Parti conservateur uni contre l'ancien député fédéral conservateur et ministre Jason Kenney en octobre.

« Bien que notre caucus subisse une perte, je comprends et respecte ses raisons personnelles. Son héritage dans la vie publique perdurera au sein du Parti conservateur uni qu'il a aidé à créer », a indiqué Jason Kenney par voie de communiqué.

« Le mouvement conservateur en Alberta connaît une résurgence aujourd’hui, en grande partie grâce à la décision courageuse de Brian de faire passer notre province avant tout parti politique en poursuivant la voie de l'unité », a ajouté Jason Kenney.

La première ministre Rachel Notley a souligné le leadership de Brian Jean lors du feu de forêt de Fort McMurray en mai 2016.

« En tant qu'ancien chef de l'opposition officielle, Brian Jean a pris le contrôle de son parti à un moment difficile et l'a dirigé avec compétence, démontrant ainsi qu'il était possible d'être en désaccord sans être désagréable », a déclaré la première ministre dans un communiqué.

Au nom de la province de l'Alberta, je lui offre nos remerciements pour ses années de service

La première ministre de l'Alberta, Rachel Notley

La démission de Brian Jean intervient trois jours avant que l’Assemblée législative ne reprenne ses travaux du printemps.

Un homme « de la base »

La députée PCU Angela Pitt considère Brian Jean comme un mentor et un ami. « Il m’offrait toutes sortes d'informations pertinentes ou me présentait aux bonnes personnes au bon moment, peu importe le projet sur lequel je travaillais à ce moment-là », se souvient-elle. « Il m'a beaucoup appris sur l’importance de parler aux gens et de les écouter ».

Pour sa part, le député de Fort McMurray-Wood Buffalo, Tany Yao, est déçu, mais comprend sa décision. « Ce n’est pas évident de vivre ce que vit sa famille en ce moment et il n'a pas eu beaucoup de temps pour se concentrer sur la reconstruction de sa maison », indique le député PCU.

Une longue carrière politique

Brian Jean a été élu député de l’Assemblée législative en mai 2015, deux mois après avoir remporté la direction du Wildrose.

Il se disait motivé à prendre la tête d’une formation politique après la mort de son fils de 24 ans, décédé d’un cancer après plusieurs mauvais diagnostics.

Le Wildrose et le Parti progressiste-conservateur ont fusionné et la nouvelle formation politique est devenue le Parti conservateur uni.

Avant ses années sur la scène politique provinciale, Brian Jean avait représenté les électeurs de Fort McMurray-Athabasca de 2004 à 2014.

Alberta

Politique provinciale