•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Promouvoir les artistes d'ici à l'étranger, grâce au Festival du Voyageur

Une fille avec une tuque

Rayannah

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des représentants de maisons de disques indépendantes, d'agences et d'autres organismes nationaux et internationaux prennent l'habitude de se rassembler à Winnipeg pendant le Festival du Voyageur pour y découvrir de nouveaux talents.

Rayannah est l’une des artistes qui a pu élargir ses horizons grâce à des événements réunissant les artistes et l'industrie, pendant le Festival du Voyageur. Les représentants et agents participent à des ateliers, et surtout, ils peuvent voir les artistes sur scène.

« On commence vraiment à générer un intérêt autour du Festival de la part des membres de l’industrie et des artistes à travers le pays et même outre-mer », lance-t-elle.

« C’est le plus beau moment pour les Franco-Manitobains, on est tous rassemblés, alors c’est parfait pour que l’industrie arrive ici et apprenne à nous connaître, non seulement d’un point de vue cérébral, mais aussi qui on est, d’où on vient », ajoute Rayannah, pour qui le Festival du Voyageur permet d'ajouter un contexte culturel unique à ces rencontres.

Fanny Lambotte est une agente auprès de Bilboquet Booking. Elle a découvert Rayannah au Festival l’an dernier.

« Rayannah vient en Europe au mois d’avril et elle va jouer à Paris, parce que j’avais vraiment envie de l’aider. Je trouve qu’elle a un vraiment chouette projet qui peut vraiment marcher en France », dit-elle.

Le Festival met de l’avant des artistes locaux dans sa programmation. L’organisme Manitoba Music coordonne des ateliers, comme les événements Rame à la rencontre et Passeport, qui permettent à des professionnels de l’industrie de la musique de créer des liens d’affaires avec les artistes d’ici.

« Je pense que c’est vraiment le meilleur back drop dans l’Ouest canadien pour présenter nos artistes locaux. Des artistes comme Faouzia, Jérémie and the Delicious Hounds, Rayannah, [ce sont tous] des artistes qu’on veut exporter dans d’autres marchés. Quand on les met dans des foules de 700 à 800 personnes, ça démontre vraiment que les artistes franco-manitobains, ils peuvent jouer n’importe où », explique le directeur artistique du Festival du Voyageur, Julien Desaulniers.

Avec des informations de Geneviève Lapalme

Manitoba

Arts de la scène