•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vidéo pour promouvoir la saine image corporelle

10 adolescentes lancent « Un message pour toi »
Radio-Canada

Dix adolescentes de Sept-îles se mobilisent pour promouvoir une saine image corporelle. Influencées par les standards de beauté qui se retrouvent sur les réseaux sociaux, ces élèves de secondaire trois ont réalisé une vidéo qui lance un message d'espoir à leurs pairs. Leur vidéo aura finalement inspiré des femmes de tous les âges.

D'après un reportage de Katy Larouche

Elles ont 14 ans et elles témoignent de la pression qu'elles ressentent au quotidien pour se conformer aux canons de beauté popularisés dans la sphère publique et particulièrement sur les réseaux sociaux. Un fardeau parfois lourd à porter.

C'est pour faire changer les mentalités que Marilou Beaudin a convaincu ses amies de parler à cœur ouvert.

J'ai voulu faire cette vidéo-là pour transmettre un message aux jeunes adolescents qui ont moins confiance en eux.

Marilou Beaudin, élève du secondaire
Marilou Beaudin en entrevueMarilou Beaudin a lancé l'idée de réaliser un vidéo sur la saine image corporelle Photo : Radio-Canada

Selon Marilou Beaudin, les adolescentes vivent beaucoup de pression pour véhiculer une image sans faille.

On est comme projeté dans une image de la fille parfaite, si on peut dire ça comme ça, et les adolescentes, elles se mettent beaucoup de pression en se comparant aux autres et en voulant être comme les autres.

Marilou Beaudin, élève du secondaire
Elles sont assises sur un divan.Cinq des jeunes filles qui ont participé à la réalisation du vidéo Photo : Radio-Canada

Neuf de ses amies ont rapidement accepté de se prêter au tournage. Leur vidéo, qui a été visionnée plus de 2000 fois, a produit des effets insoupçonnés chez elles et leur entourage.

Un message qui sort de l'école

La vidéo a été présentée aux bénévoles du Centre femmes aux quatre vents de Sept-îles. Elles se sont aussi reconnues dans les témoignages de ces jeunes femmes qui peinent parfois à accepter leur corps tel qu'il est.

Elles ont vraiment compris ce qu'on essaie de dire depuis tant d'années et que l'apparence, il ne faut pas se fier à ce qu'on voit dans les médias pour penser à ce qu'on veut paraître.

Monique Brazeau, agente en condition féminine au Centre de femmes aux quatre vents
Monique Brazeau est agente en condition féminine au Centre de femmes aux quatre ventsMonique Brazeau est agente en condition féminine au Centre de femmes aux 4 vents Photo : Radio-Canada

Marilou et ses amies reçoivent maintenant des messages de partout pour les féliciter de leur courage.

Les dix jeunes filles entendent continuer à faire rayonner leur message et à inciter les femmes de leur entourage à assumer avec fierté leurs différences.

Société