•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'absence de neige inquiète des pompiers de la Nouvelle-Écosse

Des pompiers de Greenfield inspectent leur équipement.

Des pompiers de Greenfield inspectent leur équipement.

Photo : Radio-Canada / CBC/David Burke

Radio-Canada

L'absence de neige en Nouvelle-Écosse, cette année, inquiète les différents services d'incendie du sud de la province.

Le directeur du service d’incendie de Greenfield, Moyal Conrad, dit que la situation est potentiellement dangereuse.

« Il n’y a pas de neige dans les bois et tout est sec. Comme le sol est gelé, la pluie qui est tombée cet hiver s’est écoulée, mentionne-t-il. Quand le sol va dégeler, si nous n’avons pas une grande quantité de pluie, l’été sera extrêmement sec. »

Moyal Conrad craint des feux de forêt comme ceux qui ont sévi dans le comté de Queens, en 2016, dont un tout près du parc national Kejimkujik. Au total, les flammes ont détruit plus de 400 hectares de forêt cette année-là.

Les feux pèsent lourd également sur les services d’incendie de la région, constitués surtout de volontaires. Moyal Conrad souligne qu’il a dû travailler 28 jours consécutifs durant l’été 2016.

Spectre de 2016

Il n’est pas le seul à craindre une répétition de 2016. À quelques kilomètres de Greenfield, à Caledonia, le directeur du service d'incendie de North Queens, Christopher Wolfe, souhaite ardemment de la neige et de la pluie.

« Ça pourrait ressembler à 2016, certainement, dit-il. Mais avec les changements climatiques, on peut s’attendre à ce que de telles situations soient de plus en plus fréquentes. »

Les deux hommes demandent au public d’être prudent, notamment en n’allumant pas de feux dans les zones de sécheresse et en ne jetant pas de cigarettes dans les bois.

Le feu a dévasté des centaines d'hectares de forêt en Nouvelle-Écosse, en 2016.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le feu a dévasté des centaines d'hectares de forêt en Nouvelle-Écosse, en 2016.

Photo : Radio-Canada / CBC/David Burke

Les pompiers des différents services de la région sont formés pour combattre les feux de forêt et leur équipement est inspecté régulièrement. Moyal Conrad affirme d’ailleurs qu’il a déjà eu des discussions avec le ministère des Ressources naturelles afin de se préparer pour le printemps et l’été.

En avril, les pompiers du service d'incendie de Greenfield suivront une formation pour affronter les feux de forêt plus efficacement.

« Un feu de forêt, c’est différent d’un feu de structure, parce qu’il se déplace. Il s’approche de vous, mais vous devez le contourner. Vous ne voulez pas qu’il vous piège. On doit tous suivre cette formation », dit Moyal Conrad.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Environnement