•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élevages de saumons détruits à cause de l’anémie infectieuse

L'abdomen d’un saumon de l’Atlantique affiche des hémorragies cutanées typiques d’un poisson infecté par le virus de l’anémie infectieuse du saumon (VAIS).

L'abdomen d’un saumon de l’Atlantique affiche des hémorragies cutanées typiques d’un poisson infecté par le virus de l’anémie infectieuse du saumon (VAIS).

Photo : Pêches et Océans Canada

La Presse canadienne

Une éclosion d'anémie infectieuse du saumon dans deux élevages de la Nouvelle-Écosse a forcé les propriétaires à éliminer 600 000 saumoneaux.

Ces deux élevages, de faible taille, se trouvent sur la terre ferme, selon le ministre des Pêches de la Nouvelle-Écosse, Keith Colwell, qui n’a pas voulu révéler leur emplacement exact.

L’anémie infectieuse est un virus qui touche le plus souvent les poissons élevés en eau salée. Il se caractérise par une perte d’appétit chez les poissons infectés, des mouvements plus lents et des saignements sur le ventre et les côtés, entre autres symptômes.

Elle n’est pas dangereuse pour les êtres humains.

Selon le ministre Colwell, l’une des entreprises touchées a dû détruire son stock en entier alors que la deuxième, située à proximité de la première, a pu limiter les pertes.

Il est inhabituel, dit-il, que l’anémie infectieuse s’attaque à des poissons élevés dans des bassins à l’intérieur des terres.

Son ministère tente de déterminer comment la maladie s’est déclarée.

Nouvelle-Écosse

Économie