•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transport scolaire : les automobilistes doivent encore être sensibilisés 

Les chauffeurs d'autobus scolaires verraient un assouplissement des règles.

Des amendes sévères et des points d’inaptitude attendent les automobilistes qui omettent de s’immobiliser lorsqu’un autobus scolaire s’arrête pour embarquer et déposer des élèves.

Photo : Radio-Canada / CBC

Radio-Canada

Même en 2018, les autorités scolaires et les policiers sentent le besoin de rappeler à l'ordre les automobilistes pour qu'ils s'immobilisent lorsque les lumières rouges clignotent. Une campagne a été lancée jeudi à Timmins.

Un texte de Caroline Bourdua

Selon le responsable des communications au Conseil scolaire catholique de district des Grandes-Rivières (CSCDGR) Richard Loiselle, c'est surtout un rappel que veulent faire les conseils scolaires et la police de Timmins.

« On s’est rendu compte qu’à cette période-ci de l’année, les automobilistes peuvent parfois être distraits ou ils s’empressent de rentrer au travail le matin », dit M. Loiselle.

Une petite fille se dirige vers son autobus scolaire en pleine tempête de neige.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Neige

Photo : The Associated Press / Robert Kirkham

Campagne de sensibilisation

En plus du CSCDGR, le conseil scolaire public du Nord-Est participe à la campagne, tout comme la Police provinciale de l’Ontario, celle de Timmins , le groupe Bus Buddies et la Timiskaming Road Safety Coalition.

Les deux groupes sont notamment responsables de préparer la rentrée scolaire.

À la fin de la saison estivale, ils organisent un exercice pratique pour monter et descendre des autobus scolaires pour les nouveaux élèves de la maternelle.

Des enfants montent dans un autobus scolaireAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des enfants montent dans un autobus scolaire

Photo : iStock

Ils enseignent les mesures de sécurité aux parents et aux enfants.

Le CSCDGR a ses propres autobus sur le territoire qu’il dessert, de Timmins à Hearst en passant par Temiskaming Shores.

Environ 12 000 élèves prennent l’autobus, selon M. Loiselle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Éducation

Société