•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une autre ville du Nord perd sa seule épicerie

Le magasin Northern à Nakina

Le magasin Northern à Nakina est le seul endroit où les résidents peuvent acheter leur nourriture.

Photo : Magalie Roy

Radio-Canada

Comme d'autres petites communautés du Nord, Nakina considère la mise sur pied d'une épicerie coopérative. Une rencontre publique est prévue jeudi soir pour tâter le pouls des résidents.

Un texte de Francis Bouchard

La communauté d’environ 400 habitants perdra sa seule épicerie à la fin du mois avec la fermeture annoncée du magasin général Northern Store. Les citoyens devront se rendre à Geraldton, à environ 45 minutes en voiture, pour faire leurs emplettes.

C'est d'essayer d'intéresser les gens de Nakina de vouloir former une coopérative, d'avoir un groupe pour pouvoir prendre les devants avec ça et essayer d'établir un magasin.

Rénald Beaulieu, maire de Greenstone

La rencontre sera animée par le conseiller municipal du quartier de Nakina, Matthew Donovan, et des représentants de la Corporation de développement économique de Greenstone.

Il semble évident qu’un nouveau magasin ne pourra pas être établi immédiatement après la fermeture du magasin Northern, ce qui cause de l’inquiétude chez les résidents, comme a témoigné une d’entre elles, Francine Roy, à l’émission Le Matin du Nord, jeudi matin.

Beaucoup voyagent déjà pour faire leur épicerie à Geraldton étant donné les prix, mais qu’est-ce qui va advenir des gens qui ne peuvent pas faire ça parce qu’ils n’ont pas de véhicule ou sont trop âgés.

Francine Roy, résidente de Nakina

Dans le Nord-Est de l’Ontario, le système coopératif a permis de sauver la seule épicerie de Moonbeam, il y a quelques années.

La mise sur pied d'une coopérative d'alimentation est aussi considérée à Val Rita-Harty, le long de la route 11.

Extérieur de l’épicerie de Smooth Rock Falls.

Le gérant de l’épicerie pourra décider dans cinq ans s’il veut se porter acquéreur de la bâtisse qui appartient à la ville de Smooth Rock Falls.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

À Smooth Rock Falls, c’est un homme d'affaires qui a ouvert une nouvelle épicerie en décembre, grâce à une entente de location d’un édifice avec la municipalité.

L’ouverture s’est fait attendre plus de deux ans après la destruction de l’ancienne épicerie dans un incendie.

Politique municipale

Alimentation